Boulangerie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1394 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les entreprises de boulangerie-pâtisserie occupent la première place au sein de l’artisanat alimentaire et figurent parmi les commerces de détail de proximité les plus fréquentés : plus de 10 millions de personnes par jour !
Cela tient à leur densité d’implantation, à l’activité ainsi générée et surtout à la relation forte avec la clientèle, différente pour chaque boulangerie.

C’est pourquoinous avons choisi que notre projet porterai sur une boulangerie pâtisserie, une forte implantation, qui implique une forte concurrence, et la forte fréquentation de ces commerces qui exige une relation client solide en font un sujet intéressant. La boulangerie choisie se situe à la Chapelle Basse Mer.
La boulangerie JC. Fery
NOM | FeryJean-Charles |
TYPE | Boulangerie-Pâtisserie |
ACTIVITE PRICIPAL | Vente de pâtisseries |
STATUT | Entreprise Individuelle |
TAILLE | Petite Entreprise |
POSITIONNEMENT | Challenger |

Les anciens propriétaires avaient dû fermer après liquidation judiciaire en 2006 ; Monsieur Fery (déjà expérimenté dans le métier) et sa femme ont décidé de faire renaitre la boulangerie en janvier 2009, etont pu réaliser leur projet en aout 2009. Ce qui nous a paru intéressant, c’est que la boulangerie Fery doit se refaire une place dans le marché local, car ses concurrents directs sont installés sur le marché de manière durable.
Actuellement, la boulangerie Fery a à peine 2ans. Elle assure sa pérennité, elle n’est pas en danger, mais elle se place tout de même derrière ses 2 principauxconcurrents : le Super U et la boulangerie Douillard (comparaison des prix pratiqués Annexe 5). De plus, La boulangerie JC Fery réalise un chiffre d’affaires inférieur à la moyenne nationale (Annexe 2).
Notre but est donc de d’améliorer notre chiffre d’affaires. Pour cela, nous avons tout d’abord fait un diagnostique (Annexe 1) de l’entreprise grâce à un questionnaire à l’intention du chef d’entreprise etaux clients (Annexe 3). Ce qui est ressorti du diagnostique c’est qu’il nous faut une action qui utiliserait leurs forces, en comblant leurs faiblesses, profitant des opportunités et parant les menaces.

Mise en place d’un projet

Solutions envisagées
Après avoir analysé l’entreprise et l’ensemble de sa situation, plusieurs projets nous sont apparus :
* Vendre sur des marchés

•Avantages : nouvelle clientèle, forte fréquentation.
• Inconvénients : ventes incertaines et irrégulières, investissement important (location de la place sur le marché, personnel)

Conclusion : Infaisable, coûts fixes trop importants, amortissement impossibles.

* Livraisons à domicile

• Avantages : prévision des ventes, possibilité de gagner des parts de marché, originalité et praticité pourle client, grand potentiel de marché grâce à l’augmentation de population locale importante.
• Inconvénients : investissement important (camionnette, personnel, communication pour faire connaitre le service)

Conclusion : Infaisable, coûts fixes trop importants, amortissement impossibles.

* Descendre ses prix sous ceux de la concurrence

• Avantages : meilleure attractivité de laclientèle, gain de parts de marché
• Inconvénients : bénéfices trop faibles, mauvaise rentabilité

Conclusion : baisse de rentabilité trop importante, rejetée.

* Faire un partenariat avec un traiteur
• Avantages : peu couteux, grosses commandes, produits variés • Inconvénients : commandes irrégulières et peu prévisibles
Conclusion : Intéressant, coûts faibles,amélioration du chiffre d’affaires et de la rentabilité du commerce.

Projet partenariat

Le projet partenariat est la solution la plus intéressante, elle permettrait de dégager un chiffre d’affaires plus important à l’année, même si les commandes risquent d’être irrégulières, le projet semble très viable.
Après des recherches, nous avons trouvé 2 traiteurs sur la Chapelle Basse Mer :
* S.A.R.L. ...
tracking img