Bourgogne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1740 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Bourgogne

[pic] Image à agrandir si vous voulez la voir (cliquez dessus et étirez)

Introduction :
1 633 891 habitants en 2007, densité 51 habitant/km2
4 départements : la Côte d’or, la Nièvre, la Saône-et-Loire et l’Yonne.

I/La bourgogne : région historique et carrefour rénové

Carrefour, région de transit.
La Bourgogne est une région historique héritière des puissants ducs deBourgogne, avec Dijon qui fut leur capitale.
Le poids du passé a contribué à la formation d’une forte identité régionale même si certaines parties de la région se tournent davantage vers Paris et Lyon que vers Dijon.

1. Un seuil explicatif de fortes dissymétries

La Bourgogne est physiquement hétérogène avec des reliefs et des paysages divers.
Elle constitue un seuil qui unit et sépare leBassin parisien et le couloir de la Saône et du Rhône.
Sa composition : de hautes terres centrales constituées par des plateaux. On y trouve aussi la montagne morvandelle.
La répartition des hommes tient compte de cette opposition entre les hautes terres peu favorables et les plaines ainsi que les basses vallées où se sont implantées les villes c'est-à-dire à l’Est, au pied du département de laCôte d’or ou à l’ouest dans l’Yonne qui mène vers Paris.
2. Un grand carrefour revalorisé
La Bourgogne est un grand carrefour français qui joint la méditerranée à la fois à la mer du Nord et au Bassin parisien. Elle s’ouvre aussi vers la Loire et à l’Est vers l’Allemagne et la Suisse et au Sud à l’Italie.
Elle unit la Seine et le Rhône ; elle unit aussi les deux plus puissantes régionsfrançaises : l’Ile de France et le Rhône Alpes qui lui sont voisines.
Elle a une situation géographique intéressante : son carrefour fut très tôt fréquenté, de nombreux canaux mirent en relation la Seine, la Loire et la Saône.
Dijon dispose d’un grand nœud ferroviaire.
Depuis 1945 le carrefour a été considérablement revalorisée par la création d’un très important réseau autoroutier qui fait de laBourgogne la cinquième région pour la longueur de ses autoroutes. Le réseau autoroutier est le plus dense après celui de l’Ile de France, très complet avec l’axe Paris-Beaune-Marseille le plus fréquenté de France.
Le TGV à son tour a équipé la région mettant les villes à 1h40 de Paris.
Trois carrefours bourguignons s’alignent aujourd’hui sur l’axe de la Saône : Dijon, Beaune et Mâcon. 
II/ Desdistorsions internes accrues
2.1 Des écarts démographiques et spatiaux qui se creusent
La Bourgogne est très faiblement peuplée. Elle a la 16e place nationale pour sa population alors que pourtant sa superficie la met au 6e rang. Elle a une faible densité ce qui est surprenant car cette région est bien parcourue et bien située.
L’essentiel de la Bourgogne appartient à la diagonale du vide. Il y a unestagnation de la population. Beaucoup de personne sont parties vers Paris.
Deux Bourgognes s’opposent :
-celle des départements dynamiques, mieux situés, mieux dotés d’industries récentes : la Côte d’or et l’Yonne. La Côte d’or grâce au dynamisme de Dijon et Beaune bénéficie d’un fort taux d’accroissement naturel lié aux jeunes populations urbaines. Cet espace bénéficie de la région du vignoble,du double carrefour Beaune-Dijon. L’Yonne est attractive pour les jeunes franciliens et les retraités, elle tire profit d’un courant migratoire francilien qui tend à rajeunir sa population.
-L’opposition se situe avec les deux départements méridionaux, en déclin, qui pâtissent des médiocres liaisons.

L’avenir démographique de la région inquiète car le pourcentage de femme en âge de procréerest inférieur à la moyenne française et le taux de natalité est bas. Les hautes terres et la quasi-totalité des campagnes sont en situation précaires. Les petits villages déclinent dans la pauvreté et l’isolement. Un tiers des villages n’ont plus d’écoles et il y a très peu de diplômés.

2.2 Des villes et une capitale régionale excentrées
La région est très faiblement urbanisée. Dijon l’une...
tracking img