Brucellose

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1138 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BRUCELLOSE

Est une anthropozoonose touchant essentiellement les animaux d’élevage ; elles se transmissent accidentellement à l’homme, due à des bactérie Brucella.

II . BACTERIOLOGIE :
Trois (03 )espèces sont pathogènes pour l’homme :
B. Melitensis - B. Abortus - B. Suis.
Gr (+) ; areo- anaérobie ; culture dans un ½ spécifique ; croissance est longue
1 - 2 semaines.

III. EPIDEMIOLOGIE :
o Réservoir = Animale : ovin – caprin – bovin – porcins.
o Transmission à l’homme : Directe : surtout d’ordre professionnelle plus fréquente touche profession exposée : éleveur – agriculteur - vétérinaire - boucher…
Source de contamination : produit d’avortement et mise bas – sécrétion génitale et les urines, ainsi les sol infectée, dans les laboratoires peut se faità partir de souche vaccinale virulente.
Porte d’entrée : est surtout cutanée à la faveur excuriation même minime, voire à travère de la peau saine, plus rarement muqueuse par voies conjonctivale, exceptionnellement respiratoire par inhalation de poussière brucéleforme.
Indirecte est moins fréquente, par voie digestive, après injection de produitliter ou de fromage contamines.

IV . PHYSIOPATH :
- pénétration cutanée en muqueuse, brucelles migrent pas voie lymphatique jusqu’au 1° relais ganglionnaire où elle se multiplier à l’intérieur des macrophage (germe intracellulaire) : incubation.
- A Partir du ganglion infectée et par lymphatique se produit une déssimination hématogène (septicémie à point de départ lymphatique)et colonisation des tissus riche en trame réticulo-endothéliale (rate – foie – gg - tissu osseux et génitale) où se constitue des foyers bactériens intracellulaire : brucellose aigue septicémique : hémoculture positive.
- A près un délais variable apparaît une immunité spécifique essentiellement à médiation cellulaire aboutissant à la formation granulomes lympho-histiocytaireautour des foyer bactérien : granulome de BAMG, cette immunité s’appose au développement de l’infection
et peut aboutir à la guérison spontané , il persiste toujours certain germes.
- Ultérieurement à l’occasion d’un traumatisme locale ou générale certain foyer bactérien (puissant ) quiescent installer durant la phase septicémique peuvent se réactivées entraînant des rechutessepticémique ou des foyer viscéraux : localisation secondaire métastase : brucellose focalise.
- Certaines sujet porteur de germe peuvent se sensibilisée à l’endotoxine brucellienne les manifestation clinique d’hyper sensibilité :
Brucellose chorionique afocale.

V – CLINIQUE :
A une symptomatologie polymorphe. On distingue 3 Tableaux :
1°/ - Brucellose aigue septicémique :a – forme commune :
*Incubation : silencieuse 1 – 2 semaines.
Début est progressive sur plusieurs jours, symptomatologie discrète à type : sensation fibrille - transpiration anormale - malaise général avec courbature. Le malade ne sent pas le besoin de consultes.
*Phase d’état : fièvre suduro-algique ondulante.
▪ Fièvre : élément majeurs typiquement ondulante faite de plusieurszones de fibrille 10 – 15 jours chacune séparée de phase d’apyrexie de 02 semaines fibriculle..
▪ Sueur : sont fréquente habituellement profuse à prédominance nocturne *
▪ Douleur : fugace, erratique d’intensité variable à type de myalgie névralgie - arthralgie- ostéalgie.
▪ Etat générale reste en général conservée malgré l’apyrexie ; amaigrissement et asthénie absents.
▪ Examenphysique :
SPMG largement palpable fréquente – HPMG molle indolore de volume modère – ADP superficiel est possible. – parfois des râle bronchique aux bases - plus rarement des atteintes viscérale précoce : orchiepidydime unilatérale spontanément régressive au moins 2 semaines - sacro éliete .
* Evolution :
évolution spontanée est longue - guersion peut survenir...
tracking img