Cafe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1210 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DE L'IMPORTANCE DE LA CONSOMMATION DU CAFÉ

Le café constitue la boisson la plus consommée quotidiennement après l'eau.

1,5 milliards de tasses de café sont bues chaque jour.
D'autres données illustrent combien cette denrée alimentaire est intégrée dans la vie quotidienne de certaines nations. Ainsi, en certains lieux, 85% de la population en boivent tous les jours, 79% en prennent au petitdéjeuner, et 48% après le déjeuner.

Cette pratique sociale, de plus en plus partagée par les peuples, induit directement sur le développement de la consommation mondiale de café brut, et ce invariablement à la croissance depuis les 250 dernières années :
1750 : 600.000 sacs
1850 : 4 millions des sacs
1950 : 36 millions de sacs2000 : 103 millions de sacs

Au cours des dix dernières années, la consommation totale de café a augmenté de 17% et celle de café soluble de 35%. Si, depuis 2002, la consommation moyenne mondiale de café progresse de 2,5% par an, celle-ci semble encore s'accroître légèrement puisque l'ICO a estimé que la demande mondiale malgré la crise devrait passer entre 2008 et 2009 de 128 millionsà 132,5 millions de sacs (un sac = 60 kg de café).

De fait, malgré une tendance de la consommation en repli en Europe et aux Etats-Unis, celle-ci est plus que compensée par la hausse de la demande dans deux catégories de pays :

Les marchés émergents, comme l'Europe de l'Est et l'Asie (Cette hausse vient surtout du Japon - troisième consommateur mondial - en raison de l’occidentalisation deses habitudes alimentaires);
Les pays producteurs eux-mêmes, comme le Brésil, où des campagnes de promotion du café tirent la consommation vers le haut . "Dans ces pays, toute une catégorie de la population commence à avoir accès à la consommation. Dans ce cadre, le café est vu comme un produit à la mode, très tendance. Il est symbolique d'un statut, il représente la modernité et la richesse :c'est un symbole de la société libérale de consommation, idéal des jeunes classes moyennes." (Jean-Pierre Blanc, directeur général des cafés Malongo).
Par ailleurs, la publicité et le marketing ont contribué à changer l'image du café. On en parle comme d'un vin, en évoquant sa provenance, son cru... Rien d'étonnant donc que le groupe suisse Nestlé enregistre une progression de 30% en 2009 desventes de sa filiale Nespresso, fondées sur des produits haut de gamme.

Pour revenir à cette comparaison avec l'eau, signalons deux constats.
Celui de Fred Pearce, auteur spécialisé dans l'environnement et correspondant de "New Scientist", publié dans l'article “Hidden Water” de la revue TUNZA Vol 6 No 3 :
"Chaque cuillerée à thé de sucre dans une tasse de café nécessite 50 tasses d'eau pourobtenir ce produit. C'est beaucoup, mais pas autant que les 140 litres d'eau ou 1120 tasses nécessaires pour cultiver le café lui-même et en obtenir une simple tasse."
Ceux de Chapagain A.K. et Hoekstra A.Y. dans "The water needed to have the Dutch drink coffee" - Value of Water Research Report Series No.14, UNESCO-IHE (2003):
"Les néerlandais ont besoin de l’équivalent en eau virtuelle de 4 % dudébit du Rhin pour produire le café qu’ils boivent en un an."
L'eau et le café, boissons les plus consommées, sont donc étroitement liées l'une à l'autre.

PROFILS DES CONSOMMATEURS

Le premier importateur de café est l'Union Européenne avec 40 millions de sacs par an, suivi des États-Unis (19 millions de sacs). Des chiffres stables dans ces deux zones où la consommation par tête à tendance àreculer, à la différence d'un pays asiatique comme le Japon (7 millions de sacs). Dans ce pays, la consommation dépasse celle de pays européens tels que la France et l'Italie.

La mondialisation a concentré considérablement les différents acteurs qui règlent les pratiques de consommation.

Ainsi, dans les années 1990, cinq sociétés commerciales se partageaient la plus grande partie des...
tracking img