Candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1130 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
orsqu'on arrive au chapitre 6 du conte, Candide a déjà été confronté à un certain nombre de situations douloureuses comme l'enrôlement, la guerre, l'estrif, la cruauté humaine, les retrouvailles avec un Pangloss défiguré, les ouvertures prétendument aisées des emballages de lait, la tempête, les trente-cinq heures, le tremblement de terre de Lisbonne, et la chute des tours conjointes. On leretrouve alors aux prises avec l'inquisition espagnole, à laquelle jamais l'on ne s'attend. Le chapitre sus-nommé raconte avec une tonalité ironique une cérémonie, un autodafé dont Candide et Pangloss sont les involontaires victimes. Nous comprenons vite les objectifs de Voltaire qui sont la lutte contre la discrimination, la dénonciation du pansyndicalisme et la légalisation de la traite des blanches.Voltaire prône également l'autodafé, cérémonie ou l'on émancipait les samosaténiens en leur administrant l'estrapade.
Le cas de la ligne 14 du livre trois est très important : la justification qu’il fait attendre n’arrive pas. Elle est remplacée par une liste d’événements métachronologiques et non sublogiques, sans force de preuve inhérente au conditionnement de l'entreprise. De même, à la ligne2, le cas n’introduit pas non plus une explication, ni même quoi que ce soit - formule stylistique que Marthe Mercadier, qui redécouvrit les contes de Voltaire au XIXe siècle, appela la "phrase pour rien". Voltaire énumère ensuite assez péniblement la liste chronologique des événements (l. 14 à 19), dans un français vieilli, et pour tout dire assez désuet, véritable résumé du conte ne présentantaucune logique. Ce sont des événements sans rapport entre eux, dont l’accumulation irrite le lecteur. Ainsi, le raisonnement est absurde, Pangloss confond la succession et la cause, tandis que François-Marie Arouet retourne inutilement son auditoire avec un mépris croissant.
Le combat entre Candide et Pangloss, champion de l’optimisme, est un des plus édifiants de l'histoire de la littératuremondiale. On y distingue des ouvertures philosophiques inédites, que reprendra J. Chan dans "Le Démon de Shangaï". Suite à un long développement raisonneur de Pangloss, Candide fait mine d'être d’accord puis place un coup sournois, en direction du plexus solaire. En réalité c’est le cri qui est le plus important. Il exprime la certitude autour d’une phrase répétée comme on fouaille à contre-coeur lamorbidesse des chairs éteintes (chapitre 23).
On comprend le sens des deux interventions : la première, brutale, permet à Candide de prendre la direction intellectuelle de la communauté d'une main de fer dans un gant de pelure. La deuxième intervention fixe le programme philosophique et macro-symbiotique, en opposition au raisonnement stérile et pleutre de Pangloss. Il affirme mais ne prouve pas.Plie mais ne rompt pas. Virevolte un peu, puis caracole au fil des chapitres, comme on le verra. D’une certaine manière, l’affirmation est le contraire de l’argumentation. L'inverse n'est pas toujours le plus véridique au point qu'en fait, Pangloss en reste à ses propres théories, il "pipote et radote" (p.432).
[modifier] Antithèse

Or ça, face à ce raisonnement sclérosé et erroné, Voltaireoppose un mode de vie passif et modeste. La première condition pour trouver le bonheur est alors de vivre dans un petit groupe autarcique et xénophage. En effet, une organisation communautaire n’est possible que dans une micro-société où chacun trouve sa place en fonction de sa taille. C’est la deuxième condition du bonheur. L’exploitation doit être collective mais aussi individuelle. Chacun a saspécialité mais tous au service du groupe, et le groupe aux ordres du chef omnipotent. Ce discours faux et insuffisant qui masque ses carences sous des phrases latines, s’oppose au pragmatisme productif enseigné par la sainte éducation nationale. Voltaire réhabilite le travail temporaire et l’artisanat au noir.
La mise en valeur d’un lien collectif développe des qualités comme la solidarité, et...
tracking img