Candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (885 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide
De Voltaire. Chapitre 3.

Voltaire est un pseudo, il s'appelait François Marie Arouet. Il est né en 1694 et est mort en 1778. Il fut 2 fois à la Bastille pour altercation avec un nobleet pour un conflit avec le regent, ce qui a entrainé son exil.
Voltaire est de nature optimiste mais possède un esprit assez critique (Cf " le Mondin " 1917)
1748 - Zadig, la destiné. Ecritfantastique. Dans Zadig on retrouve les mêmes propos que dans Candide mais en plus insultant.
Invité en prusse, par Frédérick II de Prusse, roi que l'on retrouve dans Candide Chapitre II. Une fois y avoirvécu, il s'y sent prisonnier et déçu.
Après le tremblement de terre de Lisbone, l'auteur est très déçu et se met a penser tel un pessimiste. Il va alors s'installer à Ferné près de la Suisse, ou ildéveloppe son personnage de Candide.
Il a écrit un essai sur les moeurs, et beaucoup de pièces de théatre.

1 - Présentation de Candide, 1789.

A) Pourquoi Voltaire écrit t'il Candide ?

1755 :Rousseau fit un discour sur l'origine de l'inégalité, pour lui c'est le travail tandis que pour Voltaire c'est tout le contraire.
Le désastre de Lisbonne en 1756 permet à Voltaire d'en écrire unpoème, dans ce poème il doute de Dieu, de la providence. Rousseau répond à cette lettre. La guerre de 7 ans que le révolte ( 1756 - 1763 ). Il va charicaturer les idées de la providence alors qu'il lesdit dans ZAdig sans les critiques.

B) Presentation de Candide.

C'est une oeuvre censuré, mais voltaire alors Candide, il se retrouve en cette oeuvre, le personnage de Candide, C'est lui. C'estune oeuvre de son époque, en 2em moitié du XVIIIem siècle.
Au chapitre III, oeuvre réaliste, il n'aimait pas les consonne Allemande. Candide a été instruit par son maitre Pangloss, métaphysicien, (Pan = tout et Gloss = langue ). Pangloss dit que " tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes " , alors Voltaire fait comme si Pangloss pensait à un rescencement du mal.

C) Laibniz :...
tracking img