Capitale du monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8490 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INSTITUT GÉOGRAPHIQUE NATIONAL 136 BIS, RUE DE GRENELLE - 75700 PARIS 07 SP

PAYS ET CAPITALES DU MONDE
PAYS INDÉPENDANTS AU 01.01.2006

COMMISSION DE TOPONYMIE
2/4, AV. PASTEUR - 94165 SAINT-MANDÉ CEDEX

PAYS ET CAPITALES DU MONDE Avant-propos de la première édition La Commission de toponymie de l’IGN publie avec le présent document la seconde édition révisée de sa liste des Pays etCapitales du Monde, qui comprend les dénominations des pays ou États indépendants reconnus par la communauté internationale au 1er janvier 2004. Cette nouvelle édition est motivée par l’intérêt croissant suscité par ces noms géographiques particuliers, mais également par les nombreuses incertitudes concernant leurs formes exactes. En effet, les bouleversements qui se sont produits dans le monde aucours de la dernière décennie, avec notamment l’éclatement de l’ex-U.R.S.S., les conflits dans les Balkans ou en Asie, ont provoqué l’émergence sur la scène internationale de noms d’origines très diverses, qui jusqu’alors n’étaient connus que des spécialistes, et dont l’intégration dans le vocabulaire de la communication courante a parfois posé des problèmes. Dans certains cas, ces nouveaux noms ontpu se trouver en concurrence avec des noms traditionnels français, qu’ils ont progressivement supplantés dans l’usage. D’une manière générale enfin, la multiplication des échanges internationaux, le développement des voyages à l’étranger contribuent à une évolution permanente des usages relatifs aux noms géographiques. Il convenait donc d’établir un document prenant en compte les nombreuxchangements récemment intervenus dans ce domaine, tout en offrant aux utilisateurs une information claire et précise leur permettant de faire la distinction entre les noms faisant partie du patrimoine français et les noms locaux, ainsi qu'entre les noms toujours en vigueur et les noms anciens qui ne sont plus en usage. Outre l’abondante documentation existant en matière de noms géographiques -dictionnaires, atlas, cartes - il faut mentionner les travaux d’organismes spécialisés tels que le Groupe d’experts des Nations Unies pour les noms géographiques (GENUNG), l’Organisation internationale de normalisation (ISO) et sa partie française, l’Association Française de Normalisation (AFNOR) etc. Ces organismes ont publié des listes multilingues de noms de pays sur lesquelles s’appuie la présenteétude. Les formes retenues dans cette édition peuvent être considérées comme formes de référence pour l’usage français. Le choix de celles-ci a été guidé par le souci de préserver, dans la mesure du possible, les noms traditionnels, vivants dans la langue française courante, tout en tenant compte des besoins liés à la communication moderne. Il n’a pas toujours été facile de choisir entre plusieursformes usuelles acceptables, et c’est pourquoi, dans certains cas, deux noms apparaissent ensemble en entrée principale. Le nombre des variantes figurant dans les notes indique assez clairement combien ces noms particulièrement importants, et que l’on pourrait donc supposer d’un usage unique et généralisé, peuvent prêter à confusion, voire à controverse. La Commission de toponymie remercie les lecteursou utilisateurs de la présente édition qui voudront bien lui faire connaître leur avis sur son contenu et sa présentation, et lui adresser toutes autres remarques pour une amélioration d’une future édition.

PRÉSENTATION DE LA LISTE La liste se présente en deux tableaux qui peuvent être consultés en vis-à-vis : le tableau intitulé NOM FRANÇAIS, comporte les formes françaises courtes (parexemple France) et longues (par exemple République française) des noms de pays, ainsi que le nom de leur capitale en français ; le tableau intitulé NOM LOCAL, comporte le nom en français de la ou des langues officielles de chaque pays, et en regard les formes courtes et longues du nom de ce pays ainsi que celui de sa capitale, dans cette ou ces langues officielles locales. Enfin, des numéros entre...
tracking img