Carnaval

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2108 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Carnaval de Londres - Notting Hill

Le Carnaval de Londres à Notting Hill 2011 est l'événement annuel le plus attendu de Londres. Il se déroule chaque dernier week-end du mois d'août dans le quartier branché de Notting Hill.
Souvent comparé au carnaval de Rio, le Carnaval Notting Hill à Londres est un festival estival multiculturel qui depuis quelques années jouit d'une notoriété mondiale etattire des centaines de milliers de visiteurs de partout dans le globe.
Pendant ce long week-end, les rues de Notting Hill se transforment en gigantesque piste de danse où les visiteurs désireux de faire la fête se déhanchent sur des rythmes dansant et entraînant. Des kilomètres de costumes colorés vibrants entourent plus de 40 sound systems, des centaines de stand de plats antillais, plus de40.000 volontaires et sur des milliers de visiteurs.
Que vous voulez danser, faire la fête ou regarder les défilés de chars très animés et les groupes costumés colorés ou juste voir passer la foule qui déferle dans les rues, le carnaval de Londres est un événement sensationnel et il est gratuit pour tout le monde.

Vous voulez vous éclater, danser dans les sounds system, regarder les charsdéfiler ou admirer les artistes internationaux qui se produisent sur scène….il suffit d’enjamber la Manche. Par air, par mer, ou sous mer, à peine confortablement installé pour une courte traversée, vous voilà déjà plongé dans une ambiance haute en couleur et en musique. Le carnaval de Notting-Hill est le deuxième plus grand carnaval du monde après celui de Rio. Plus de deux millions de personnesdéferlent dans les rues pour une ambiance de folie, on y danse sur les meilleurs sons du moment aux couleurs des Caraïbes. On se tortille sur des airs de reggae, soca, hip-hop, ragga, salsa etc…il y en a pour tout les goûts, c’est un véritable méli-mélo de musique aux tempos pimentés, aux rythmes chauds et ensoleillés, faudrait avoir une jambe de bois pour ne pas danser la polka, dirait le regretté "Monsieur 100.000 volts".
Comment et quand est né le carnaval de Notting Hill ?
Dans les années 50, les immigrés de Trinidad et de la Jamaïque prirent l’habitude de se réunir dans les entrepôts du Nord de Londres pour danser et jouer des percussions tous ensemble. Un jour, une assistante sociale, Rhaune Laslett invita des groupes de percussionnistes à participer à un festival de rue.C’était lapremière fois que l’on entendait le son des percussions dans la rue de la capitale et surtout la première fois que toutes les populations noires ou blanches dansaient à l’unisson. Le carnaval de Notting-Hill est né en 1964. Petite procession défilant dans les rues, il rassemble maintenant toute la population du quartier et attire de nombreux visiteurs venus de l’étranger, Notting-hill est unextraordinaire mélange de cultures. Le carnaval de Notting-Hill s’inspire directement du plus grand carnaval des Antilles et des Caraïbes, celui de Trinidad, il est célébré le dernier week-end du mois d’août. C’est un événement et aussi un tremplin artistique qui permet à de jeunes musiciens et danseurs de se révéler. De même qu’il donne aux plasticiens l’occasion de rivaliser d’originalité. Chaque année alieu l’élection des meilleures mascarades. Un brin d’histoire C’est au XIXe siècle, à Trinidad qu’il faut remonter pour bien comprendre l’origine du carnaval. La population noire subit alors le joug de l’esclavagisme. Les esclaves ne faisaient pas la fête, ou bien leur participation se limitait à distraire leurs maîtres. Avec l’abolition de l’esclavage en 1833, c’est l’explosion, les assujettis sedéchaînent et s’emparent des rues. Ils se parent de costumes et de masques afin de singer leurs maîtres et crient leur identité sans retenue.

Né dans la douleur, le carnaval de Notting Hill est devenu au fil du temps le modèle d’une Grande-Bretagne multiculturelle.
Chaque année fin août, les rues de Notting-Hill, petit quartier bohême de l’Ouest londonien, sont envahies pendant deux...
tracking img