Causerie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (425 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Fleurs du Mal est une œuvre écrite par Charles Baudelaire qui fut condamné à se publication en 1857. Très souvent ses Poèmes évoquent des figures féminines, dont Jeanne Duval, sa première amante.Dans « Le Vampire », poème se trouvant dans la première section « Spleen et Idéal », Baudelaire représente une déclaration de haine d’un homme plaintif à une femme qui le tient sous l’emprise de lapassion. Nous allons voir que ce poème couvert d’un propos hostile qu’il est en réalité un témoignage amoureux. Le poème est composé de six quatrains en octosyllabe avec des rimes croisées.Baudelaire utilise sa poésie pour s’exprimer. Ce poème est à première vue une déclaration de haine. Le poète s’adresse directement à Jeanne Duval notamment au vers 7 avec le tiret. Quand il s’adresse à elle iln’utilise pas des termes très positifs tels que « infâme » et « maudite ». De plus le poète est l’objet de cette femme qui exerce un pouvoir sur lui. Les quatre comparaisons des deux premiersquatrains l’illustrent bien. Il ne peut pas s’empêcher de l’aimer, il persiste dans son vice comme un « joueur têtu » car il est sure qu’elle finira peut être par lui appartenir exclusivement. On sait queJeanne Duval est une femme infidèle et Baudelaire en souffre. Il est dépendant à elle comme un « ivrogne », il prend du plaisir à être avec elle et ne peut pas s’arrêter. Et pour finir il est passif,elle le domine comme « la vermine » à « la charogne ». Il est soumit à sa passion, à son « esclavage maudit ». Il y a d’ailleurs un champ lexical de l’asservissement : « esclavage », « forçat » et« esclave ».
.
Cette déclaration de haine est en réalité un témoignage amoureux. Du vers 1 au vers 6, le poète raconte la rencontre avec cette femme. Elle est entrée dans son « cœur plaintif », il étaiten manque d’amour et elle y est rentrée comme un « coup de couteau ». Leur rencontre à été comme un coup de foudre. Elle est rentrée dans son « esprit humilié ». Les verbes de se passage sont au...
tracking img