Cc5 : document de cadrage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1215 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CC5 : des savoirs en construction,
des pratiques en évolution,
un cadrage institutionnel nécessaire …

Quels enjeux pour l’EPS ?

L’enjeu majeur est celui du 3ème objectif de l’EPS qui vise: « l’acquisition des compétences et connaissances nécessaires à l’entretien de la vie physique et au développement de la santé tout aulong de la vie ».
Cet objectif est mis en exergue par tous les derniers textes parus en EPS mais aussi à travers les directives nationales et les grands chantiers du ministère concernant, entre autres, la santé des jeunes, l’intégration des handicapés…
SANTE, lucidité, autonomie et responsabilité : permettre aux élèves de devenir des consommateurs avertis et critiques du marché de la forme…SECURITE, intégrité physique  « tout au long de la vie… » : diminuer le taux d’accidents et leur coût dans les pratiques autonomes voire sauvages. (12 M / 2 à 3M en club…)
Et enfin  « …permettre A TOUS… » : si la CC5 apparaît alors comme une voie privilégiée de mise en œuvre du 3è objectif de l’EPS, elle est aussi une voie privilégiée de mise en œuvre d’une EPS adaptée visant l’intégration deshandicapés et élèves inaptes.

Enjeu éducatif et social fort qui pèse sur la discipline et ses enseignants : il s’agit d’agir aujourd’hui sur des élèves en formation et de les armer pour demain…C’est un pari sur l’avenir, les effets escomptés sont au-delà de l’école… il faut y croire pour s’y engager…

C’est moins l’adhésion à cette optique que son opérationnalisation qui pose problème : l’objectif decette journée est de vous montrer qu’enseigner la CC5 est une des voies d’opérationnalisation possible…

Position de l’Inspection Pédagogique EPS :
(sans trop anticiper sur le débat prévu en fin de matinée)

La contrainte institutionnelle (injonction ?) vient des nouveaux programmes lycées et plus récemment des programmes des lycées professionnels : durant le cursus lycée, les élèves devrontexplorer les 5 champs de compétence… si l’une des compétences n’a pas été traversée en 2de, elle devra l’être en 1ère ou en Tale…
Avec quelle priorité et dans quelle proportion ? Votre liberté pédagogique est grande à ce niveau, mais doit néanmoins se traduire, dans votre projet pédagogique, par des choix justifiés : programmation, traitement des APSA, contenus, constitution des « menus »…Oùfixez-vous la « barrière » de compétences : fin de 2de ou fin de 1ère ? l’année du bac n’est-elle qu’une année de préparation aux épreuves ?

Vous faire comprendre les enjeux de la CC5, c’est vous aider à définir des priorités, à faire des choix.

La CC5 ne concerne-t-elle que les professeurs de lycées ?
Les programmes collèges ( en cours de « toilettage ») ne retiennent pas un 5ème champd’expériences motrices…en revanche, un 9ème groupement d’activités d’entretien et de développement a été retenu pour le capeps externe…
Les élèves découvrent la CC5 seulement au lycée, ou ne faut – il pas la « persiller » déjà tout au long du collège ?

Je rappellerais tout d’abord quelques éléments de l’intervention, l’année dernière, du groupe de Lille : ils sont à la genèse de la CC5 et de soninstitutionnalisation…Leurs réflexions et travaux sont un point d’ancrage fondamental pour avancer sur la problématique de l’enseignement de la CC5.
R.Dhelemmes et T.Tribalat ont présenté la CC5 en terme de rupture et de résistances (cf la revue Hyper n°222, oct.2003, pour un résumé de leur intervention) .
R.D. parle de rupture dans la mentalité de l’élève (et du professeur) concernant la notiond’effets différés et la notion de dévolution à l’élève ; il expose notamment la nécessaire inversion moyens / buts qui permet de « basculer » en CC5.
T.T. met en avant 5 obstacles principaux à l’appropriation de la CC5 par les enseignants :
des difficultés à percevoir et à comprendre les mutations sociales
des résistances / au débat sur la corporéité
un blocage à enseigner sous l’angle du...
tracking img