Chateaubriand

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (624 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
François-René de Chateaubriand - Mémoires d'Outre Tombe - Préface


Mémoires d'Outre Tombe
|1 |Je me suis souvent dit : «Je n'écrirai point les mémoires de ma vie; je ne veux point imiterces hommes qui, conduits par la |
| |vanité et le plaisir qu'on trouve naturellement à parler de soi, révèlent au monde des secrets inutiles, des faiblesses qui ne |
| |sont pas lesleurs et compromettent la paix des familles ». Après ces belles réflexions, me voilà écrivant les premières lignes |
| |de mes mémoires. Pour ne pas rougir à mes propres yeux, et pour mefaire illusion, voici comment je pallie mon inconséquence.  |
| |D'abord,je n'entreprends ces mémoires qu'avec le dessein fonnel de ne disposer d'aucun nom que du mien propre dans tout ce qui || |concernera ma vie privée; j'écris principalement pour rendre compte de moi à moi-même. Je n'ai jamais été heureux; je n'ai jamais|
| |atteint le bonheur que j'ai poursuivi avec unepersévérance qui tient à l'ardeur naturelle de m'on âme. Personne ne sait quel |
| |était le bonheur queje cherchais; personne n'a connu entièrement le fond de'mon coeur. La plupart dessentiments y sont restés |
| |ensevelis, ou ne se sont montrés dans mes ouvrages que comme appliqués à des êtres imaginaires. Aujourd'hui que je regrette |
| |encore mes chimères sansles poursuivre, que parvenu au sommet. de la vie je descends vers la tombe, je veux avant de mourir |
| |remonter vers mes belles années, expliquer mon inexplicable coeur, voir enfin cequeje pourrai dire lorsque ma plume, sans |
| |contrainte s'abandonnera à tous mes souvenirs. En rentrant au sein de ma famille qui n'est plus; en rappelant des illusions |
||passées, des amitiés évanouies, j'oublierai le monde au milieu duquel je vis et auquelje suis si parfaitement étranger. Ce sera |
| |de plus un moyen agréable pour moi d'interrompre des études...
tracking img