Citations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 47 (11554 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ANONYMES

* On m’avait dit « Tu n’es que cendres et poussières ».
On avait oublié de me dire, qu’il s’agissait de poussières d’étoiles.

* La nature sauvage d'un homme, est le terrain de jeu d'un autre. [Criminal Minds]

* Cela fait 10 000 ans que les humais tentent de dresser les chevaux. 10 000 ans que l'on tombe, 10 000ans que l'on se relève, que l'on invente les voitures, que l'oninvente les avions... et pourtant on continue de monter à cheval. Et vous savez pourquoi?

* Quand on est sur un cheval, c’est comme si on empruntait la liberté.

[A]

ALLAIS Alphonse

* Et Jean tua Madeleine. Ce fut à peu près vers cette époque que Madeleine perdit l'habitude de tromper Jean.

* La mort est un manque de savoir-vivre.

* A quoi bon prendre la vie au sérieux, puisque detoute façon nous n'en sortirons pas vivants ?

* Ne remets pas à demain ce que tu peux faire après-demain.

* Une fois qu'on a passé les bornes, il n'y a plus de limites.

* La logique mène à tout, à condition d'en sortir.

* L'avantage des médecins, c'est que lorsqu'ils commettent une erreur, ils l'enterrent tout de suite...

* Impossible de vous dire mon âge, il change tout le temps.* Il ne faut jamais faire de projets, surtout en ce qui concerne l'avenir.

* Les gendarmes ont grand tort de malmener les criminels. Sans eux, ils n'existeraient pas.

* L'homme est plein d'imperfections, mais ce n'est pas étonnant si l'on songe à l'époque où il a été créé.

* Il était normand par sa mère et breton par un ami de son père.

* Un proverbe dit : "Tel père, tel fils." Unautre : "A père avare, enfant prodigue." Lequel croire ?

* Non, la stérilité n'est pas héréditaire.

* Je suis une nature plutôt intime, qui préfère à tout autre plaisir la solitude à deux.

* Il ne suffit pas d'avoir du talent. Il faut encore savoir s'en servir.

* Un homme qui sait se rendre heureux avec une simple illusion est infiniment plus malin que celui qui se désespère avec laréalité.

* C'est drôle, on parle souvent du Pôle Nord, plus rarement du Pôle Sud, et jamais du Pôle Ouest ni du Pôle Est. Pourquoi cette injustice ? ...ou cet oubli ?

* Je bois pour oublier que je suis un ivrogne.

* Les champignons poussent dans les endroits humides. C'est pourquoi ils ont la forme d'un parapluie.

* Quand il suffit d'un rien, on n'a pas besoin de grand-chose.

* C'estcurieux comme l'argent aide à supporter la pauvreté...

* Je ne prendrai pas de calendrier cette année, car j'ai été très mécontent de celui de l'année dernière!

* Il y a des moments où l'absence d'ogres se fait cruellement sentir.

* Dieu a sagement agi en plaçant la naissance avant la mort ; sans cela, que saurait-on de la vie ?

* Ah ! le vieux rêve des gens honnêtes : pouvoir tuerquelqu'un en état de légitime défense.

* Je me suis toujours demandé si les gauchers passaient l'arme à droite.

* La statistique a démontré que la mortalité dans l'armée augmente sensiblement en temps de guerre.

* Si vous arrivez en retard, dites : "C'est que je ne suis pas le premier venu !".

* J'ouvre une parenthèse. Si vous avez un peu trop d'air, je la refermerai tout de suite.

*Partir, c'est mourir un peu, mais mourir, c'est partir beaucoup.

* L'Angleterre, c'est un pays extraordinaire. Tandis qu'en France nous donnons à nos rues des noms de victoires : Wagram, Austerlitz..., là-bas on leur colle des noms de défaites : Trafalgar Square, Waterloo Place.

* Le comble de la politesse : S'asseoir sur son derrière et de lui demander pardon.

* Pourquoi lave-t-on uneinjure alors qu'on essuie un affront ?

* Les tarifs de chemins de fer sont aménagés d'une manière imbécile. On devrait faire payer des suppléments pour les retours... puisque les gens sont forcés de revenir.

* L'autobus est un véhicule dans lequel il y a toujours de la place quand il va dans la direction opposée.

* J'ai une mémoire admirable, j'oublie tout.

* Le comble de l'erreur...
tracking img