Classicisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1003 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les courants littéraires

Le classicisme:
Contexte historique
a. La centralisation de étatique - En 1624, Richelieu prend le pouvoir et réhabilite la création théâtrale. Il crée un atelier d'écriture collective, fonde l'Académie Française et différentes sociétés de spécialistes. b. Le siècle du Roi-soleil - Grande expansion dans les années 1660-1685 'apogée du règne de Louis XIV - Richelieu apensionné des artistes relayé par des nobles et artistes - Colbert, véritable ministre de la culture met en place un système de mécénat artistique et littéraire - Versailles, l'éclatant prestige du prestige français. - Théâtre devient spectacle de cour est lié au classicisme

Relations aux courants antérieurs
a. L'imitation de l'Antiquité - Fondation d'une esthétique en référence non plus àl'autorité mais à la raison - Respect des Anciens et suivre leur exemple - Le bon-goût préfère des modèles dits "honnêtes" ou "délicats" b. L'interprétation classique de la mimésis - Jean Chapelain, la Mesnardière, l'abbé d'Aubignac se basent sur la Poétique d'Aristote et L'Art poétique d'Horace pour leur nouvelle doctrine - Chapelain mésinterprète la définition de la mimésis - Jean: nécessitéd'imiter à la perfection l'objet décrit. Aristote: saisir l'esprit des êtres et des choses afin de rendre au mieux leur essence cachée. c. La conception classique de la catharsis - L'art a une utilité morale, corriger les mœurs : > en exploitant la veine comique ("Castigat ridendo mores") >en élevant l'âme à l'admiration des grands hommes (Corneille) >en déclenchant une manière de psychodrame tragique(Racine) - Tragédie vise la catharsis, purification des passions, suivre les règles morales propices à la vie sociale car le spectateur est saisis de peur de terreur ou de pitié

Principes théoriques
Plus un genre est codifié, plus il acquiert des lettres de noblesse au XVII. a. La raison appliquée à l'art - volonté d'expliquer le monde par la raison même d'imposer à la nature un ordre (jardinsfrançais) - La langue est codifié dans la Grammaire générale et raisonnée dite de Port Royal crée par les jansénistes =>toute langue possède sa logique et traduit en termes humains la raison universelle b. Le triomphe du purisme - On cherche à définir la coïncidence entre l'objet imité et les moyens rhétoriques. Mais ils sont bloqués à cause de leur besoin de pureté qui n'admet des attraitsvulgarisatrices. - Vaugelas dans ses Remarques sur la langue française définit le bon usage :" c'est la façon de parler de la plus aine partie de la Cour, conformément à le façon d'écrire de la plus saine partie des auteurs du temps". - on privilégie la formule générale et méprise la métaphore (langue classique épurée et abstraite) - La conception hiérarchique social et moral fait la distinction entreles genres dits nobles (poésie et tragédie) et les autres considérés comme vulgaire

Œuvres essentielles
a. La tragédie à son apogée - Aristote Poétique : >explication de la démarche de dramaturges grecs >définition de tragédie par rapport à épopée >traite un sujet sérieux et revêt un forme poétique >langage soigné >catharsis par la terreur et la pitié - Racine: même orthodoxie qu'Aristote >tragédie doit émouvoir par une série d'évènements inattendus >tragédie >< visée purement moral >centre son propos sur le pathétique -la tragédie nait de la confrontation de l'homme avec des forces le dépassant -Héros tragique: deux concept en opposition >les jésuites et Corneille estiment que la raison peut dominer la passion (optimiste), l'action doit provoquer l'admiration, et non plus par laterreur et la pitié >les jansénistes et Racine le considèrent comme irrépressible (pessimiste), opposition entre le monde et le héros tragique(torture mental) b. La comédie au zénith - De la comédie classique, Molière veut instruire et plaire et définit la comédie de caractère en dénonçant des traits psychologiques

-L'art remplit une rôle politique.

- esthétique dramatique repose sur le...
tracking img