Commentaire respire - tim winton

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1142 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
En quoi ce roman initiatique a-t-il pour visée de faire réfléchir le personnage principal et le lecteur sur les prises de risque inutiles ?


Dans une première partie nous verrons que RESPIRE est bel et bien un roman initiatique, qu’il en a toutes les caractéristiques et qu’il répond donc à l’horizon d’attente du lecteur. Nous analyserons ensuite la réflexion de l’auteur sur lesouffle et pour finir nous verrons qu’à travers ce roman l’auteur nous met en garde contre une prise de risque inutile face à une existence qui peut se révéler assez dangereuse pour ne pas en plus chercher à braver la mort.

1/ Un roman initiatique

Dans ce roman, constitué principalement d’un retour en arrière, le personnage principal, qui est aussi le narrateur du texte, retrace sa jeunessegrâce à la réminiscence de ses souvenirs. Cela dans le but de nous amener à comprendre le cheminement qu’il a parcouru et qui l’a amené à être tel qu’il est. Ce roman initiatique suit les codes du genre puisque il est tripartite.
Au début du roman nous sommes face à un jeune garçon un peu esseulé, sans amis et dont les parents sont plus âgés que les parents de ses camardes du même âge. Il y a uncertain fossé entre lui et ses parents à qui il ne peut pas réellement se confier. Toutefois il passe du temps avec son père qui l’emmène pécher tous les samedis.
Les bases de sa période d’apprentissage sont placées dès le début du roman puisque c’est sa rencontre avec Loonie, un casse-cou à la recherche de sensations fortes et périlleuses, qui va en être l’élément déclencheur. Bruce découvrel’amitié. Une amitié qui bien que dangereuse va le transformer. Il commence à s’émanciper de ses parents et prends des risques pour garder l’estime de son nouvel ami Loonie, ami qui essayera toujours de le pousser dans ses derniers retranchements. Bruce est fasciné par le personnage et par le danger et bien qu’il croie être l’égal de son ami on sent bien qu’il se contente de le suivre. Viennentensuite sa rencontre avec Sando et sa femme Eva. Sando en devenant son mentor va le pousser à prendre encore plus de risque. En initiant les deux garçons au surf il compte bien les amener par la suite à le suivre pour aller défier la mer. Encore une fois la vie de Bruce prend un tournant ce garçon qui se contentait alors de jouer avec le danger va maintenant s’y confronter. Bruce se prête au « jeu »mais se laisse emporter par les évènements, jusqu’au jour où ses deux acolytes décident de tenter le « Nautilus » une vague immense avoisinant les 6 mètres de haut qui se brise sur un récif. C’en est trop pour Bruce qui sera désormais mis à l’écart. Plus tard Sando et Loonie partent sans prévenir en Indonésie pour trouver de nouvelles vagues et c’est pendant cette absence que Bruce ce rapproche d’Evaavec qui il va avoir une liaison. Déjà malsaine cette relation va l’amener à prendre part à des « jeux érotiques » macabre. Eva qui fantasme sur la strangulation ou sur la pendaison lui demande de l’étouffée pendant leurs ébats.
La troisième partie de son initiation nous montre un Bruce à l’âge adulte qui a su trouver le moyen de se confronter à des situations de crises qui lui fournissent sadose d’adrénaline sans pour autant se mettre en danger.
À travers ce roman le personnage principal, Bruce Pike, découvre certains grands évènements de la vie comme l’amitié et l’amour mais il découvre aussi la valeur de cette vie qu’il prend tant de plaisir à mettre en jeu face à la mort dont il tente de repousser les limites.

2/ Une réflexion sur le souffle

Ce roman est aussi uneréflexion sur le souffle. Le souffle qui nous donne vie. La respiration phénomène automatique qui nous permet de vivre, qui devient un automatisme auquel on ne prête guère attention. Bruce et Loonie dans leurs jeux découvrent l’ivresse de la suffocation. Leur but étant de tenir le plus longtemps sous l’eau jusqu’à voir des lumières danser devant leurs yeux et cela jusqu’à parfois perdre...
tracking img