Comparaison chauperade - lacoste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (862 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Baptiste Moreau
Paper Module 01

"En quoi Aymeric Chauprade s'oppose-t-il à la vision de la géopolitique développée par Yves Lacoste ? Cette critique vous paraît-elle pertinente ?"Introduction :
Après avoir terminé la lecture des deux textes dont les auteurs sont mentionnés ci-dessus, la première impression qui me vient à l’esprit et ce, sansavoir pris en considération le contenu des ces deux introductions d’ouvrages, c’est la différence de ton qu’utilise A. Chauprade dans sa manière d’écrire. En effet, ce dernier fait preuve d’unecertaine agressivité à l’encontre des diverses méthode d’analyse géopolitique antérieur à la sienne ainsi qu’à celle de ses collaborateurs. Mais son style montre avec détermination qu’il veut être laréférence dans cette matière.

Repousser la causalité unique et « l’idéologisme »
Dans le premier chapitre de l’introduction générale d’A.Chauprade, ce dernier évoque qu’en géopolitique il faut repousserla causalité unique. Si on se réfère au jugement qu’il porte sur Yves Lacoste, force est de constater que celui-ci et notamment lors de sa tentation dans les années 80 de redéfinir la géopolitique,s’emploi à des analyses mono-causales purement économiques ou purement  idéologiques selon lesquelles les rivalités politiques n’étaient que les conséquences des rivalités économiques. Chauprade insistesur le fait qu’il faut s’éloigner de l’ « idéologisme » dont beaucoup de géopoliticiens sont adeptes. Il mentionne certains exemples pour le prouver ; La Hongrie causant des problèmes à Moscou pour seretourner vers l’occident, pacte en 1939 entre Staline et Hitler, …
Dans l’ensemble, on peut constater que Chauprade s’oppose totalement au fait qu’on ne peut pas concevoir la géopolitiqueuniquement en se basant sur l’idéologie. Méthode qui selon l’auteur, est l’idée principale du géopoliticien Yves Lacoste. D’autre part si toute pensée géopolitique doit s’arrêter au phénomène qu’est...
tracking img