Composition histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1469 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La composition:

Voici donc l’épreuve la plus difficile du baccalauréat. En tout cas celle qui apparaît la plus effrayante pour la plupart des candidats. Soyons honnêtes, ce n’est pas une épreuve facile car sans documents, elle ne repose que sur tes connaissances et t'obliges à rédiger un texte long et organisé selon un plan précis. Fondamentalement, dans ce type de devoir, il n’y apratiquement pas de différence entre l’histoire et la géographie.

L’épreuve se présente donc de la façon suivante : un sujet, généralement sous forme d’une affirmation : « L’Europe pendant la guerre froide » / « Les fondements de la puissance américaine ». Elle peut, mais ce n’est pas une obligation, être accompagnée par un document de complément. En histoire, une mini chronologie, en géographie maisc’est plus rare quelques statistiques.

1ère étape : Analyser le sujet :

C’est une étape fondamentale mais hélas trop souvent ignorée.

Repére les mots importants, les termes de vocabulaire à définir et donc de quoi tu vas parler. Fixe les limites chronologiques (de quelle période vais-je parler ?) et géographiques (quels espaces/pays vais-je traiter ?).

Ex :« Le bloc occidental pendant laguerre froide »
Quoi (et où ? ) : le bloc occidental : ce sont les Etats-Unis + ses alliés
Quand : pendant la guerre froide donc 1947 - 1991

Les documents complémentaires sont là pour te fournir des pistes, la chronologie permettant au passage d’être sûr de ne pas se tromper quant aux limites chronologiques à définir. Par contre n'essaye pas de la prendre pour plan de devoir.

Ladémarche à suivre peut souvent être induite par l’intitulé lui-même. Parfois la formulation même du sujet contient un plan logique. En histoire géo, on cherche essentiellement à croiser les informations autour d’un thème central. Le terme « et » très souvent utilisé peut facilement induire en erreur:

Ex : « La mondialisation : facteurs et conséquences »

Vous avez là les deux grandes parties (lesfacteurs de la mondialisation puis la façon dont ils s’appliquent) car le sujet principal est ici la mondialisation qui va apparaître dans tout le devoir.

Par contre « L’URSS et les Etats-Unis pendant la guerre froide »

Il ne s’agit pas de juxtaposer l’un puis l’autre mais bien de croiser les informations les concernant. Car c’est leur affrontement qui est le thème principal qui doitapparaître sur toute la copie. On pourra envisager les deux modèles puis les moyens de l'affrontement (constitution des blocs, propagande etc...) puis enfin les grandes phases de l'affrontement.

2ème étape : Mise au brouillon des connaissances
Sur une feuille de brouillon, mets en vrac tout ce qui te vient sur le sujet. Mots, expressions, morceaux de phrases, idées, il s’agit de mobiliser sesconnaissances pour répondre à la question posée.

Puis une fois cela effectué, reclasse ceux-ci en thèmes communs. Utilise des crayons de couleurs ou des surligneurs et essaye de regrouper les informations par sujets communs. Fais des flèches pour ce qui te semble lié : les causes, les conséquences, les faits qui se ressemblent.


3ème partie construire le plan et la problématique au brouillonLa problématique devrait logiquement commencer à apparaître à partir de tes notes de brouillon. Celle-ci est la grande question qui sous-tend ton travail. Si elle n’apparaît pas ici, ne t' inquiéte pas et passe au plan, la problématique peut parfois se dégager après avoir construit celui-ci.
Le plan devrait lui aussi apparaître à partir de tes notes de brouillon. Regarde ce que tu asregroupé et reclasse l’ensemble en grandes colonnes. Un plan normal compte de deux à trois parties (jamais quatre ou au delà). Ces parties sont divisées en sous parties qui correspondent aux idées secondaires qui détaillent l’argumentation. Là on peut dépasser trois sous parties si le sujet s’y prête et qu’il reste à peu près équilibré, Ne dépasse pas cinq au grand maximum. Soyons clair : une sous...
tracking img