Condamnation monopole

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1669 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
FAUT-IL CONDAMNER LE MONOPOLE ?

Le monopole est une entreprise qui se trouve seule à produire un bien ou un service et doit donc satisfaire la totalité de la demande exprimée sur le marché correspondant. Cela signifie que l’entreprise est le seul offreur du produit sur la branche : la firme se confond avec la branche.
Le monopole remet donc en cause les hypothèses de la concurrence pure etparfaite, deux surtout : atomicité et libre accès au marché. Pour cette raison, le monopole est considéré par les économistes libéraux et néo-classiques comme une situation néfaste. Cette nuisance potentielle du monopole en fait aussi un enjeu de la politique économique des Etats.
Ainsi le monopole a un coût économique et social, mais il est présente aussi des avantages qu’il est possibled’encadrer et de réguler.

I. Le monopole a un coût
On verra successivement ce qu’est une situation de monopole, pourquoi elle est nuisible du point de vue de l’analyse néo-classique, et comment en longue période elle peut perturber le système productif.
A. Qu’est-ce qu’une situation de monopole ?
On l’a déjà définie comme le seul vendeur réel ou potentiel du bien caractérisant le marché. L’échelle del’observation et les moyens de transport disponibles entrent aussi en jeu : une entreprise peut être la seule productrice d’un bien au niveau national mais subir la concurrence internationale, auquel cas elle n’est plus en situation de monopole (exemple de la SEITA en France).
Les monopoles entrent en général dans l’une des trois grandes catégories suivantes:
• le monopole naturel : les conditionstechniques de production et la taille du marché font qu’à long terme des entreprises concurrentes ne sont jamais rentables. Le processus concurrentiel élimine donc les producteurs les moins performants et débouche inéluctablement sur la constitution d’un monopole.
• Le monopole d’innovation : caractérise la position d’une entreprise qui à la suite d’une innovation se trouve seule à vendre unnouveau produit. Cette situation est toujours temporaire : en situation de concurrence, de nouveaux producteurs peuvent arriver sur le marché.
• Le monopole légal : existe du fait d’obstacles réglementaires ou législatifs empêchant l’arrivée sur le marché de nouveaux producteurs.
L’équilibre du monopole est différent de celui de la firme concurrentielle : le monopole est le seul offreur sur lemarché, il peut donc fixer les prix (price-maker). On démontre ainsi qu’en longue période le monopole produit moins et vend plus cher qu’un producteur sur un marché concurrentiel.
B. Critique des néo-classiques et des libéraux : rupture de l’équilibre de la CPP
En situation de CPP, le jeu du marché débouche nécessairement sur une situation d’équilibre optimale résultant de l’action individuelle dechacun des acteurs présent sur le marché (théorie de la main invisible). En longue période les profits ont tendance à s’annuler, ce qui incite les producteurs à baisser leurs coûts de production. Un cercle vertueux s’établit donc; il permet d’atteindre un optimum économique au sens de Pareto : l’allocation des ressources est optimale. Or ce n’est pas le cas en situation de monopole puisque les prixsont plus élevés que sur un marché concurrentiel et les quantités produites inférieures.
Le monopole, parce qu’il exerce un contrôle sur les prix, peut se montrer discriminant. Il peut être discriminant entre les clients en pratiquant des tarifs plus élevés pour une catégorie de clients dont la demande est très peu élastique.
Surtout, il a la possibilité de faire payer les premières unitésvendues à un tarif plus élevé que les suivantes. L’analyse de la courbe de demande qui est décroissante permet en effet de constater que les consommateurs sont disposés à payer plus cher les premières unités, puis de moins en moins cher les suivantes. Sur un marché concurrentiel, toutes les unités leur sont facturées à un prix unique, le prix d’équilibre fixé par le marché. Le monopole a lui la...
tracking img