Controle de gestion et pme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (265 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
il existe une double limite fondamentale au contrôle de gestion :

1. tout n'est pas mesurable à un coût raisonnable, et pourtant il faut bien quand mêmepiloter le système. Le contrôle de gestion n'est pas la panacée;
2. une fois qu'un indicateur a été choisi, il devient très vite un but en soi, susceptible detoutes les manipulations. Cela limite la confiance qu'on peut accorder au système de contrôle de gestion, même si on peut mettre en place toutes sortes deparades (renouveler les indicateurs utilisés, les garder confidentiels, etc.). Et cela induit du stress, notamment lorsque les indicateurs sont mal choisis etconduisent à exiger l'impossible.
3. les managers ne doivent pas se contenter des indicateurs du contrôle de gestion, mais doivent aussi régulièrement constatersur place ce qui se passe dans les unités de l'entreprise (et aussi rencontrer en direct des clients), vu que les indicateurs ne détectent pas tout.

D'autrepart, il est souvent difficile de laisser le contrôle de gestion à sa place. Le contrôle de gestion, au carrefour de nombreuses fonctions, peut assezfacilement dériver, sous l'effet de ses tendances propres, du contexte, et des pressions des autres acteurs. Il peut ainsi se limiter à un contrôle formel et tatillon,devenir un organe d'inspection interne, ou de conseil et d'aide à la décision, ou d'analyse économique, ou encore prendre en charge des responsabilitésopérationnelles, ou bien encore occuper des fonctions plus ponctuelles liées à une autre forme de métiers, malgré tout assez proche, à savoir l'audit interne.
tracking img