Corneille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (655 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Corneille

I. Corneille (1606-1684)

a) l’éducation
Née le 6 juin 1606 à Rouen et ainé de sa famille, Corneille a été élevé dans une famille d’avocat. Corneille était jésuite,il pratiquait le latin et était initié au théâtre par les jésuites. En 1628, il veut devenir dramaturge, mais ses parents l’oblige à être avocat…
b) Le succès
A 23 ans, Corneille écrit Mélite, unepièce qui rapporte un grand succès à Paris. Depuis, chaque saison, il écrit une nouvelle pièce. En 1635, le cardinal Richelieu le fait rentrer dans la « société des cinq auteurs ».
c) les soucis
En1637, il écrit le Cid. C’est une tragi-comédie qui remporte un immense succès, les gens se pressent pour aller le voir et tous les théâtres sont plein a craquer. Le roi donne un titre de noblesse à sonpère pour le grand succès et pour le talent de son fils. Mais les rivaux de Corneille lancent la « Querelle du CID » en accusant Corneille d’avoir copié une œuvre déjà faite. Richelieu intervient etmet fin au débat mais Corneille reste blessé et il n’écrit plus jusqu’en 1640.
d) reconnaissance
la tragédie est le point fort de Corneille, il écrit alors 3 pièces a grand succès : Horace, Cinna etPolyeucte. A 35 ans, il se marie et a 5 enfants mais Louis XVI meurt, c’est donc Mazarin qui prend le pouvoir et il donne un pension à Corneille car à cette époque, les artistes avait du mal à vivresans un débiteur. Ensuite, Corneille est élu à L’académie Française en 1647 (l’académie a été fondée en 1635 par le cardinal de Richelieu). Puis, de 1648 à 1652 a eu lieu la Fronde (la révolte desnobles) donc on ne s’intéresse plus trop à Corneille. Il traduit alors du latin au français « imitation de Jésus-Christ » qui remporte un grand succès libraire.
e) la gloire et le déclin
En 1656,Corneille retourne au théâtre avec « la conquête de la toison d’or ».
En 1659, il écrit Œdipe, une tragédie qui a été écrite pour Fouquet qui était en prison. Mais en 1667 de jeunes auteurs arrivent...
tracking img