Correction bac francais 2011

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2341 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Méthode :

Ce qu'il ne fallait pas faire : traiter les deux questions en un seul développement. Lorsque deux
questions sont posées, le candidat se doit d'y répondre distinctement et de manière complète (phrase
d'introduction + développement en paragraphes + phrase de conclusion pour chaque réponse).

Ce qu'il fallait faire : comparer les différents textes dans le développement et citer aumoins une
fois les quatre textes.

Eléments de correction pour la réponse à la question 1 :

Intro :
− Présenter les quatre textes : nom de l'auteur + titre de la pièce souligné + date de publication.
− Rappeler que la fonction principale d'une scène d'exposition est de présenter (personnages
+ cadre + enjeux de l'iintrigue).

Développement possible :

− paragraphe 1 : La présentationdes personnages
• présentation directe : elle passe par le dialogue des personnages. Textes A et C.
• présentation indirecte : texte B (la présentation du personnage de Perdican transite par
les paroles d'un autre personnage, à savoir Maître Blazius) + texte D (la voix off brosse
le double portrait des dictateurs).
− paragraphe 2 : La présentation du cadre saptio-temporel
• rôle rempli par ladidascalie initiale : textes A, B et C
• rôle rempli par la voix off qui joue un rôle de prologue : texte D (« Quelque part dans le
monde »).
− paragraphe 3 : La présentation des enjeux / thèmes / sujets de l'intrigue à venir
• Rapports maîtres / valets et / ou intrigue amoureuse : textes A – B – C
• Sujet grave (la guerre) traité sur un ton comique, léger (= la définition du burlesque) :texte D = une parodie.

Cl : 4 extraits qui utilisent différentes techniques de présentation.

Eléments de correction pour la réponse à la question 2 :

Intro :
− Présenter les quatre textes : nom de l'auteur + titre de la pièce souligné + date de publication.
− Débuter une pièce est un défi pour le dramaturge qui doit donner les informations
nécessaires au spectateur dans la scèned'exposition. Puisque le théâtre est un art de la parole
et du dialogue, le choix de la situation d'énonciation (= les conditions dans lesquelles est
prononcé un énoncé, ici les répliques) est décisif.

Remarque : le sujet limitait la situation d'énonciation à « (qui parle? Et à qui?) » : il suffisait donc
de s'interroger sur la relation entre l'émetteur et le récepteur de la parole théâtrale pourchaque
extrait. Le sujet invitait à une réponse texte par texte : « Chaque auteur a fait un choix différent ».

Développement :

− Paragraphe 1, Texte A : La situation d'énonciation est le monologue (personnage seul sur
scène). Effet sur le spectateur : il a l'impression d'avoir accès aux pensées intimes des
personnages et peut être renseigné sur leurs intentions dans la suite de la pièce(le Comte
courtise Rosine, Figaro est badin et bouffon). Position de voyeur du spectateur.
− Paragraphe 2, Texte B : Dialogue entre le Choeur (rassemblement de paysans) et Maître
Blazius. Echo au théâtre antique : le choeur dialoguait avec les personnages, chantait,
dansait et commentait l'action. Effet sur le spectateur : ouverture grandiose (beaucoup
de monde sur scène) + phénomène de doubleénonciation : le spectateur comprend que
lorsque Maître Blazius s'adresse au Choeur, c'est en fait à lui qu'il parle pour l'informer de la
jeunesse de Perdican.
− Paragraphe 3, Texte C : Art du duo et du duel dans le dialogue. Deux personnages
s'affrontent avec brio par le biais du langage. Effet dur le spectateur : vivacité et fraîcheur
car les répliques rebondissent d'un personnages àl'autre (courtes et incisives) + rythme
(onomatopée « crac », interjections « Oh non! », juron « Parbleu !»). L'énonciation est
traditionnelle (un personnage parle à un autre) mais très travaillée au niveau de la langue.
− Paragraphe 4, Texte D : Voix Off = énonciation moderne qui nécessite des moyens matériels
modernes (texte du XXe). Effet sur le spectateur : la surprise car le style est...
tracking img