Correction corpus rire irreverencieux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1947 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR
SESSION 2011 CULTURE GENERALE ET EXPRESSION Correction sur le rire irrévérencieux Document 1 : Voltaire, article Rire, extrait du Dictionnaire Philosophique (1764) Document 2 : Vaillant, extrait des actes du colloque sur le rire (2009), université Paris Ouest. Document 3 : Umberto ECO, Le Nom de la Rose (1982), Septième jour. Document 4 : Louis-Philippemétamorphosé en poire par Charles Philipon (1831)

Ce corpus est étudié dans le cadre du CCF des BTS pour l’année 2011-12 : autour du traitement de l’écriture personnelle sont proposés des éléments de contextualisation et d’étude. I Présentation des documents 1) Document 1 : Voltaire en lutte contre l’infâme L'attachement de Voltaire à la liberté d'expression pourrait être illustrée par la très célèbrecitation qu'on lui attribue : « Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. » mais qui est apocryphe, mais qui illustre les combats de sa vie en tant que chef de file du parti philosophique. Il était contre le fanatisme religieux, et pour le progrès et la tolérance. Le Dictionnaire philosophique ou La Raison par alphabet estune œuvre de Voltaire, publiée en 1764 sous le titre de Dictionnaire philosophique portatif, qui a été conçue par son auteur comme une machine de guerre contre « L'Infâme ». Cet article figure entre l’article « rime » et « roi ». Voltaire ne faisait pas rire tout le monde, vous pouvez consulter l’essai de à ce propos Alain Sandrier, professeur à Paris X qui cite Isaac Pinto et son essai Des Juifsparu dans les Nouveaux Mélanges de 1756. Pistes d’étude : 1) Exposé sur l’Ane d’or d’Apulée ou l’Amphitryon de Molière, l’Avare de Molière

2) Recherche de vocabulaire : le « ris » ; « l’humeur de ses yeux » ; « rire sardonien » ; « perfidum ridens » ; « cachinnum » 3) Elucider l’allusion : « Fréron dans l’Écossaise » La correction n’est disponible que pour les professeurs bénéficiant d’uneadresse académique, pour l’obtenir, veuillez écrire à christine.bolou-chiaravalli@ac-strasbourg.fr

2) Document 2 : le rire moderne Alain Vaillant est professeur à l’université Paris Ouest (Nanterre la Défense) et l’auteur d’un essai sur Le rire (édition Quintette, 1991) qui retrace l’histoire du rire depuis la Bible et le rire naïf d’Abraham jusqu’au « sourire obligé » du XXème siècle. Il estaussi l’organisateur avec Roselyne de Villeneuve d’un colloque sur le Rire Moderne qui s’est tenu du 15 au 17 octobre 2009 à Nanterre au Centre des Sciences de la Littérature française, dont les actes sont à paraître, mais qui nous a adressé son texte ainsi que l’autorisation de nous en servir. -Voici le paragraphe qui précède notre texte : « Comme l’a immédiatement souligné, et d’ailleursparadoxalement regretté, la très républicaine Mme de Staël, la Révolution française a très brutalement détruit le système de sociabilité aristocratique qui était le vrai moteur du rire d’Ancien Régime 1 et, par voie de conséquence, a déplacé la culture du rire de l’espace public (qui est, au sens habermasien, une composante de la sphère privée et qui, en effet, repose avant la Révolution sur un réseaucomplexe de relations privées) vers la place publique – en l’occurrence, vers l’espace urbain parisien. Ce qui est vrai du rire l’est d’ailleurs aussi de toutes les facettes de l’aristocratique way of life (gastronomie, habillement, spectacle…), qui vont s’échapper des châteaux ou des hôtels particuliers pour investir la ville capitale. C’est ce transfert massif des pratiques culturelles vers lepublic, absolument unique en Europe par sa rapidité (et pour cause), qui explique l’éclat extraordinaire de Paris au XIXe siècle et sa singularité culturelle, par rapport à la fois aux autres villes françaises et aux autres capitales européennes. Toutes les spécificités du rire moderne, qui je vais maintenant rapidement énumérer, découlent de ce déplacement inaugural. » Pistes de travail : 1) Exposé...
tracking img