Cours conscience

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1740 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La conscience

Définition :

Du latin ''conscientia'' (avec le savoir, la connaissance). C'est la faculté qu'à l'homme de juger de connaître sa propre réalité. Le terme renvoie à l'ensemble des phénomènes de la vie intérieur, de l'expérience interne dans la diversité de leurs manifestations autrement dit à une conscience psychologique. Être conscient suppose la distinction entre un sujet quipense et un objet qui est pensé.
Lorsque la conscience porte sur soi on parle de conscience réflexible. Le sujet pensant devient l'objet de sa pensée.
Le terme renvoie également à la connaissance du bien et du mal = conscience morale, connaître ce qu'est le bien et le mal.
Le cas de conscience ou examen de conscience c'est le rapport à soi, la réflexion sur soi.

I- La refondation de laphilosophie autour du sujet

1- le moi comme conscience

L'idée de conscience ne prend véritablement son sens qu'à partir de la philosophie cartésienne (René Descartes 1596-1650). La conscience ne représentait pas une difficulté en tant que telle avant Descartes.
Descartes entreprend sa démarche philosophique par un bilan des savoirs acquis pour constater qu'il y a des erreurs ou descontradictions dans ce savoir, qu'il ne suffit pas de corriger de façon isolée.
Pour René c'est l'édifice entier qui doit être refondé.
Méditations métaphysiques (1641)
→ ex : des pommes pourries = soigner l'arbre entier.

Le premier objectif de Descartes est de trouver le premier principe sur lequel refondé le savoir dans son ensemble.
La démarche consiste à douter de tout jusqu'à trouverl'indubitable (1er principe cartésien).
Discours de la méthode (1637)
« cogito ergo sum » → je pense donc je suis

→ 1er principe (indubitable) : l'évidence que j'existe. C'est l'évidence, la conscience de son existence.
L'idée selon laquelle je suis et j'ai conscience d'exister est la seule qui résiste au doute.

2- la conscience, premier principe cartésien

Même en doutant de tout, je ne peuxrésister à l'évidence que je suis et que je me pense (j'ai conscience de mon existence).
Descartes tente de résister à cette évidence en imaginant qu'un Dieu trompeur l'induirait en erreur en lui faisant croire qu'il pense.

Mais pour être trompé il faut penser l'être donc je suis.
In Méditations métaphysiques :
« De sorte qu'après y avoir bien pensé et avoir examiné toutes chose, enfin ilfaut conclure et tenir pour constant cette proposition : ''je suis, j'existe...''
Poser un ''donc'' entre je pense et je suis, un ''donc'' qui n'est pas une relation de cause à effet, c'est poser la conscience comme ce qui lie l'idée que je pense et l'idée que je suis (simultanéité).
La conscience est aussi le premier principe de l'entreprise cartésienne, elle est le point de départ de lareconquête du monde extérieur dont j'ai douté.
La conscience pose comme évidence première un sujet indubitable face à des objets douteux.
Il existe des raisons de douter, de tout ce que je pense même des vérités mathématiques, ce qui peut me conduire à affirmer que tout ce que je pense est faux et qu'il n'y a rien au monde de certain.
Or je pense faux parce que mon intelligence m'induit en erreur (ouun Dieu trompeur). Cependant, cela n'est possible que parce que je suis (mon existence est la seule évidence).
'' Et qu'il me trompe tant qu'il voudra, il ne saurait jamais faire que je ne sois rien, tant que je pense être quelque chose... '' → Méditations métaphysiques.

II) Les impasses de l'identité

le moi est-il unique ?

La stabilité et l'unité du moi ne sont pasincontestables
David Hume (1711-1776)
→ Traité de la nature humaine; 1739

David Hume oppose son empirisme au rationalisme de Descartes.
Empirisme: doctrine qui soutient que l'expérience est la seule source de connaissance.
« Je ne peux rien observer que la perception »
Hume s'attaque à la simplicité cartésienne, c'est-à-dire à l'idée que ce moi ne se composerait que d'un seul élément....
tracking img