Credo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5926 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

1.

POURQUOI S’INTERESSER AU CREDO ?........... 5
1.1 De la Bible au Credo, introduction de Sr Marie-Christine Bernard ..............5 1.2 Rappel historique ...................................................9 1.3 Le Symbole des Apôtres.......................................10

2.

DES DIRIGEANTS CHRETIENS LISENT LE CREDO ............................................. 11
2.1Questionnement sur le principe du Credo..............11 2.2 Questionnement sur les mots du Credo.................11 2.3 Questionnement sur l’usage du Credo...................15

3.

DES DIRIGEANTS CHRETIENS DISENT LE CREDO............................................. 16
3.1 Credo des membres de la Commission .................16 3.2 Trois réactions de Sr Marie-Christine Bernard .......22 3.3Invitation ..............................................................23

3

4

CHAPITRE 1 Pourquoi s’intéresser au Credo ?

1.1 De la Bible au Credo, introduction de Sr Marie-Christine Bernard La Commission Sources bibliques et théologiques a pour objectif de fournir aux membres des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens des repères puisés dans les fondements de notre Foi (Ecritureet Tradition) pour les aider à mener leurs réflexions et actions de patrons chrétiens. Dans un premier temps, la Commission s’est interrogée sur le rapport à la Bible dans l’exercice concret du métier de dirigeant. Elle est partie de l’étude d’un cas concret d’entreprise, une délocalisation vécue par un membre dirigeant de la Commission, pour observer comment le rapport à la Bible fonctionnait.Assez vite, il est apparu que la Bible demandait à être lue en respectant son statut de livre inspiré. En effet, il est tentant d’en faire un livre de « réponses » évidemment anachroniques, à nos questions d’aujourd’hui, ou un livre de confirmations de points de vue subjectifs, ou idéologiques. Le fait même que ces lectures obligent à une sélection des passages retenus au détriment d’autres (sousl’angle de ce qui arrange le lecteur) et d’un non respect des différents genres littéraires des livres de la Bible - par exemple, une parabole n’est pas un récit historique - devrait suffire à nous mettre en garde contre une instrumentalisation de la Bible. Instrumentaliser la Bible, c’est la mettre au service de ses propres idées, de ses propres préjugés. Or, lorsqu’il lit la Bible, seul ou àplusieurs, le chrétien (au moins) le fait dans une attitude d’écoute : il tend l’oreille vers les questions qu’elle lui pose et, par l’interaction avec sa vie et l’échange avec d’autres, il demeure ouvert en permanence à l’agir de Dieu dans sa vie, y compris dans sa vie professionnelle. Un premier écrit issu de ce travail est paru en postface du document des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens surla gouvernance, postface qui pose les principaux points

5

d’attention à garder actifs lorsque nous, chrétiens, lisons la Bible. L’étape suivante est venue naturellement : en réfléchissant à la manière dont un chef d’entreprise menait son activité, il est apparu que le rapport à la Bible était une donnée parmi beaucoup d’autres. La question s’est posée de ce qui motivait, au fond,l’entrepreneur et dirigeant chrétien : il est animé à la fois par des raisons identiques à celles d’autres dirigeants et chefs d’entreprise, et en même temps par des références directement liées à sa foi. En réfléchissant à ses motivations, la Commission a été amenée à faire de longs détours par des données fondamentales de la foi : par exemple, la référence à la liberté - liberté d’entreprendre, de créer -rencontre une donnée théologique chrétienne fondamentale, à savoir que la liberté humaine se trouve blessée et ne s’oriente pas naturellement vers ce qui est bien, elle peut orienter l’agir humain vers le mal ; la conversion chrétienne consiste à recevoir continuellement la grâce de Dieu qui permet à la liberté de s’épanouir en faisant le bien (au sens évangélique). Ainsi, en partant très...
tracking img