Criminologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (639 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mlle Berrada Sarah
4ème AnnéeProfesseur : Mme Lachgar Ibtissam
Lorsque le pré pubère commet un délit, c’est unsymptôme en réponse à des frustrations, des échecs du sevrage, l’angoisse de castration sur le plan psychique. Concrètement on voit apparaître des attitudes d’agression et de culpabilité.
Al’adolescence, il y a apparition de trois aspects généraux représentant des changements :
* Découverte de la génitalité : représente un conflit au niveau inconscient entre le surmoi et le ca.
* Aspectpsychique : autonomisation de l’adolescent par le passage du stade familial protégé à une socialisation. Incitation pulsionnelle et désorganisation du moi favorisant l’expression par une réaction pouvantêtre le délit.
* Aspect somatique : modifications organiques vers la génitalité.
La conséquence de ses aspects est des délits concernant un côté symbolique en référence aux tensions profondes.L’auteur ici s’interroge sur l’origine de la névrose et les conflits dans l’organisme. Cette interrogation le pousse à réfléchir sur les différentes thérapies. Il part de ce postulat en étudiant lesformes de délinquance habituelles étant dût à l’environnement social et les conflits infantiles qui, à l’adolescence, peuvent conduire l’adolescent à une conduite délinquante inconsciente. Lesconflits infantiles engendrent une pulsion agressive dirigée vers la famille.
C’est donc à l’adolescent que l’on peut détecter le début d’une psychose ou d’une névrose.
Derrière les symptômes se cache desmécanismes inconscients de défenses face à des conflits familiaux ( infantilisme de l’adolescent, mise à l’écart, problèmes œdipiens…), on peut constater une phase d’homosexualité dût à la...
tracking img