Crise financiere.doc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1467 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CRISE FINANCIERE - Sauve qui peut |[pic] |[pic] | |[pic]
| |
|SPD et Union devraient aujourd’hui se mettre d’accord sur un nouveau paquet de mesures pour sauver les entreprises, après un premier |
|consacré aux banques. Baisse d’impôts ? Nationalisationde la deuxième banque d’Allemagne ? Le gouvernement peine à trouver une |
|solution face aux chiffres catastrophiques de l’économie du pays |
| |
|Nuages sur Francfort, et sur lereste de l'économie allemande (photo. S. Vannier) |
| |
|Angela Merkel l’avait annoncé : son gouvernement attendrait la rentrée de janvier pour prendre de nouvelles mesures. Cette période de|
|réflexionjugée trop longue face à l’urgence de la crise lui avait valu le surnom de "Madame Non" en Europe, au moment où son |
|homologue français, Nicolas Sarkozy tenait, comme à son habitude, le devant de la scène à la tête de l’Union Européenne. |
||
|Au chevet des entreprises |
|Le fameux "Konjonkturpaket II", le deuxième paquet de mesures pour relancer l’économie, devrait donc prendre forme dans les tous |
|prochains jours. Celui-ci prévoit, outre des investissements infrastructurels par exemple pour les routes etles écoles, une aide aux|
|entreprises en recherche de fonds, notamment dans l’industrie automobile, ainsi qu’une réforme fiscale. Lors de la réunion de |
|coalition de ce lundi, CDU/CSU et SPD devront se mettre d’accord sur les modalités de mise en œuvre de ces mesures. Les |
|chrétiens-démocrates, partisans d’une baisse d’impôt, tenteront de convaincre le SPD,qui préférait dans un premier temps baisser les|
|charges comme les cotisations sociales, mais qui pourrait finalement rebrousser chemin. Les socio-démocrates tiennent cependant à ce |
|que la charge fiscale augmente pour les très gros salaires. Le Bundestag devrait être convoqué de manière exceptionnelle mercredi |
|pour valider ce paquet qui pourrait atteindre 50 milliards d’euros.|
| |
|Le choc Commerzbank |
|Un premier paquet de mesures avait été décidédans les premières semaines de la crise pour venir au secours des banques après que |
|l’Allemagne ait été touchée de plein fouet par l’affaire Hypo Real Estate. Le paysage bancaire allemand a ainsi été secoué la semaine|
|dernière par l’annonce de la nationalisation partielle de la Commerzbank, deuxième banque privée du pays. En grande difficulté, |
|notamment depuis lerachat de la Dresdner Bank, la Commerzbank vient d’accepter une nouvelle aide de dix milliards d’euros de la part|
|de l’Etat qui, en contrepartie, devient propriétaire de 25 % plus une action, de deux sièges au comité directeur et possède ainsi une|
|minorité de blocage. |
|...
tracking img