Croissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1829 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’auteur : Alfred Jarry (né à Laval le 8 septembre 1873 et mort à Paris le 1er novembre 1907)
Alfred Jarry est un poète, romancier et dramaturge français compose à quinze ans Ubu Roi Il est l’un des inspirateurs des surréalistes et du théâtre contemporain (notamment celui dit « de l’absurde »).
Il s’agit de la première scène de la pièce. D’emblée, la présence des deux personnagesprincipaux, Mère Ubu et Père Ubu, introduit le spectateur in medias res, dans une conversation qui commence et se poursuit en brèves répliques alternées, créant une dynamique. Dès le célèbre « merdre » inaugural, Jarry souligne sa volonté de mettre à mal les conventions théâtrales et de provoquer le spectateur par une esthétique bouffonne[2]. Mais la scène n’est pas gratuite sur le plan dramatique,puisqu’elle comprend les principaux éléments d’une exposition : présentation du cadre et des personnages (fonction informative), ainsi qu Le caractère inattendu et provocateur du langage est sensible à travers la grossièreté, le mélange des registres, l'inappropriation du langage aux personnages. Le lecteur peut en être choqué.

1. La grossièreté : elle est sensible dans la reprise de certainstermes, dérivés de mots vulgaires. Merdre ouvre et ferme la scène, d'abord dans la bouche d'Ubu puis dans celle de Mère Ubu à deux reprises. On en retrouve quatre occurrences, redoublement souligné par le chiasme et la présence de bougre. La septuple reprise et sa place soulignent la mise en valeur du mot. Le vrout qui le précède dans la dernière réplique de Mère Ubu ajoute un second mot grossierqui accentue la vulgarité du précédent. Cette vulgarité est présente aussi dans le lexique : fiole , cul (repris), dur à la détente. D'autres jurons émaillent le passage: Ventrebleu , et l'expression de par ma chandelle verte, constante chez Ubu. Ces deux jurons frappent par leur archaïsme. Le terme Ventrebleu et la construction de par font référence au langage du XVI e siècle.
2. Le mélangedes genres : on remarque aussi la présence d'archaïsmes soutenus au voisinage de termes familiers ou courants. Sur le plan lexical, la reprise de l’archaïsme vous estes , l'adverbe intensif fort, le nom estafiers, l'expression vous me faites injure, renvoient à une langue classique. La proximité de termes familiers dans les derniers cas (voyou, coupe- choux, passer... par la casserole, manger...de l'andouille) crée un décalage qui se retrouve syntaxiquement. Les constructions anciennes ou / et soutenues sont accompagnées d'un lexique courant. Ainsi, Que ne... , suivi du verbe assom’je, souligné par l'inhabituelle élision. Les termes coupe-choux et fiole sont inattendus. Ces mélanges tendent à disloquer et à ridiculiser le " beau style ". En cela, cette écriture procède d'une volontédélibérée de provocation, que l'on retrouve dans le décalage entre la situation des personnages et leur langage.
3. Un langage inadapté: Ubu et Mère Ubu ont été roi et reine. Ubu reste un personnage important, comme le souligne l'énumération de ses titres et décorations. On attend donc chez eux un langage en phase avec cette position sociale, or les ruptures sont constantes. Ces ruptures sontsensibles dans la façon dont les personnages s'adressent l'un à l'autre. Le madame d'une pièce classique est employé une seule fois; l'apostrophe habituelle est Mère Ubu qui fait écho à Père Ubu, ce qui connote un milieu social inférieur. Parallèlement, le passage du vous au tu a la même fonction. Les relations entre les deux personnages semblent alors très familières: les termes passer... par lacasserole, raccommoderait tes fonds de culotte, manger... de l'andouille évoquent le ménage plus que les palais.

2. Des informations grotesques

Les données habituelles de la scène d'exposition, cadre, situation initiale et suspense dramatique, personnages sont présentes ici, mais exposées de façon grotesque.

1. Le lieu: les termes Venceslas , Aigle Rouge de Pologne, Pologne (L 13,...
tracking img