Croissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3440 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La primauté des institutions
(ce que cela veut dire et ce que cela ne veut pas dire)
Dani Rodrik et Ar vind Subramanian

E

XPLIQUER les énormes écarts de revenus moyens entre pays riches et pays pauvres est l’une des questions les plus fondamentales de l’économie du développement. D’où vient ce vaste fossé et que faire pour le réduire? Trois théories peuvent nous aider à répondre à cesquestions. La première, ancienne et bien connue, attribue un rôle dominant à la géographie. La géographie est le déterminant principal du climat et des dotations en ressources naturelles et peut aussi jouer un rôle essentiel dans la morbidité, les frais de transport et le degré de diffusion de nouvelles technologies en provenance de régions plus avancées. Par conséquent, elle influe notablement surla productivité agricole et la qualité des ressources humaines. Parmi les travaux les plus remarquables concernant cette théorie figurent de récentes études de Jared Diamond et Jeffrey Sachs (voir page 38). Une deuxième théorie insiste sur le rôle du commerce international comme moteur de la croissance de la productivité et du revenu. Cette théorie de l’intégration donne à la participation — etaux obstacles à la participation — à l’économie mondiale un rôle prépondérant dans la promotion de la convergence économique entre les régions pauvres et les régions riches. Bien entendu, le débat sur la mondialisation concerne dans une large mesure les mérites de cette théorie de l’intégration. Enfin, une troisième théorie met l’accent sur les institutions — en particulier le rôle des droits depropriété et l’état de droit. Ce qui importe, selon cette théorie, ce sont les règles du jeu d’une société, telles qu’elles sont définies par les normes de conduite explicites et implicites en vigueur et leur capacité d’encourager un comportement économique souhaitable. Cette théorie, associée peut-être le plus étroitement à Douglass North, lauréat du prix Nobel, a été l’objet récemment denombreuses études économétriques, notamment de Daron Acemoglu (voir page 27), Simon Johnson et James Robinson. L’idée qu’un, voire tous les déterminants cités ci-dessus puissent expliquer les grands écarts de revenus entre les pays semble peut-être grotesque à première vue. Mais nous tenions à comparer ces théories et notre analyse de régression a donné des résultats précis et remarquables qui ont desconséquences

d’ordre général pour la conditionnalité du développement. Ces résultats montrent que la qualité des institutions prime sur tout le reste. Après neutralisation des effets des institutions, la géographie a, au mieux, un faible effet direct sur les revenus, bien qu’elle exerce des effets indirects notables via les institutions en influant sur leur qualité. De même, le commerce a uneffet significatif sur la qualité des institutions, mais aucun effet positif direct sur les revenus.

Une causalité complexe Il n’est pas aisé de concevoir une stratégie empirique rationnelle permettant d’établir dans quelle mesure ces trois déterminants peuvent expliquer les écarts de revenus entre les pays, ainsi que leur influence relative. Il est difficile, comme l’illustre le graphique 1,de démêler l’écheveau des liens de causalité complexes entre ces facteurs et les revenus. La géographie est le seul de ces facteurs à être exogène, c’est-à-dire qu’il n’est pas influencé par le revenu. Comme le montre le graphique 1, elle peut influer directement sur le revenu (en déterminant, par exemple, la productivité agricole) ou indirectement, via son impact sur le degré d’intégration desmarchés ou la qualité des institutions. Cependant, avec l’intégration commerciale et les institutions, la causalité peut aller dans les deux sens. L’intégration peut accroître le revenu, mais il est aussi possible que le commerce soit le résultat d’une plus grande productivité de l’économie. Bien que de meilleures institutions et une meilleure protection des droits de propriété accroissent les...
tracking img