Dc4-2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1273 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Notion de territoire

La lutte contre les maladies mentales est organisée en secteurs depuis 1960.
C'est par une simple circulaire ministérielle en mars 1960 qu'est née officiellement la psychiatrie de secteur. « Soigner hors des murs, dans la cité »
Sous le nom de politique de secteur, les soins aux malades mentaux sont en voie d'aménagement sur une base où l'exclusion sera remplacée parune équilibration entre les exigences de santé mentale d'une collectivité et la nécessité d'insertion sociale des malades de cette collectivité .
SIVADON P. Malades mentaux, prise de vue. Encyclopédie Universalis, CD n°7.
Son principe est simple : dans tous le pays sont créées des équipes soignantes pluriprofessionnelles qui vont être chargées à la fois de la prévention, du diagnostic précoce,du traitement et du suivi des patients. Elles ont pour tâches d'harmoniser les réponses à donner envers tous les troubles psychiques de tous les membres d'une population rassemblée en une unité administrative d'environ 70 000 habitants (ce que l'on nomme le secteur). C'est une unité géographique de soins où l'hôpital n'est plus qu'un des éléments diversifiés de la prise en charge.

L'un desobjectifs de la psychiatrie de secteur est d'assurer le plus souvent possible, le traitement des patients en dehors de l'hôpital psychiatrique et au plus près de leurs milieux de vie habituels. En cas d'hospitalisation, intervient un des principes constituants de la psychiatrie de secteur : le principe de continuité.

Notion d'intégration dans la cité
S’appuyant sur le constat (réalisé depuis plusde trente ans par les associations de familles ou d’usagers, Unafam, Fnapsy, etc.) d’une absence de relais social pour les dispositifs thérapeutiques et d’un déficit d’accompagnement dans la vie quotidienne des personnes atteintes de ces pathologies, la signature du Livre Blanc de la Santé Mentale en juin 2001 a marqué en cela un changement culturel et stratégique profond dans l’histoire de lapsychiatrie de notre pays, et le début d’un partenariat entre familles, patients, soignants et associations d’usagers. Ni alternative ni activité concurrente de la psychiatrie, la santé mentale est à celle-ci ce que la santé est à la discipline
médicale, une préoccupation qui prend en compte autant la dimension de patient que celle de citoyen.
Dans le cadre de ce nouveau partenariat,l’articulation sanitaire et sociale doit permettre de mieux reconnaître le handicap, en prévoyant la compensation à apporter à la personne pour qu’elle puisse conquérir une autonomie et une place dans la cité.

« Le développement de programmes d'aide et d'accompagnement destinés aux personnes handicapées psychiques est indispensable pour combler les besoins de ces personnes et l'offre de services ou destructures d'accueil adaptés. Il concerne plusieurs domaines d'action, à différents échelons territoriaux et implique que chacun lui affecte des crédits, dans le cadre des programmes qui sont de sa responsabilité. Il convient de mettre l'accent sur la nécessaire création de services d'accompagnement à la vie sociale ou SAVS (financement conseil général) »
Philippe CLERY-MELIN, Vivianne KOVESS,Jean-Charles PASCAL Plan d'action Psychiatrie et Santé Mentale Septembre 2009

Notion d'articulation du sanitaire et du médico-social

Les secteurs sanitaires et sociaux doivent, après une période de cloisonnement, s’articuler afin de répondre à une demande d’accompagnement pluridimensionnelle.

Les salariés des SAVS, pour mener à bien leur mission, s’appuieront sur une équipe soudée et sur laconstitution d’un réseau d’intervenants des secteurs sanitaires et sociaux conséquent. Outre la législation qui incite fortement à travailler ensemble, il me semble intéressant d’évoquer quelques autres facteurs qui devraient favoriser la collaboration.

Sous l’angle du secteur sanitaire :

 Le secteur psychiatrique a connu, ces dernières années une réduction drastique de ses moyens...
tracking img