Descartes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (441 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
René Descartes est né en 1596 à La Haye, en Touraine, dans une famille de petite noblesse.
Son père était conseiller au Parlement de Bretagne. Sa mère mourut en 1597 . Descartes, en 1606, entre aucollège de Jésuites de La Flèche, « une des plus célèbres écoles de l'Europe ». Il a droit, en raison de sa santé fragile et de ses dons exceptionnels, à un régime privilégié (travailler au litlongtemps le matin, etc.). Néanmoins, il jugera fort sévèrement l'enseignement reçu et, tout particulièrement la syllogistique, cette partie de la logique qui traite du syllogisme (1) . Seule, lamathématique trouve grâce à ses yeux. « Je me plaisais surtout aux mathématiques, à cause de la certitude et de l'évidence de leurs raisons », écrira-t-il en l 637, dans le Discours de la méthode.

Descartesn'est pas seulement un homme d'étude et de cabinet: il s'engage en 1618 dans l'armée du prince Maurice de Nassau puis, en 1619, entre au service du duc de Bavière. Il pressent sa méthode, le 10novembre 1619, pendant une nuit durant laquelle il comprend qu'il est capable d'unifier les connaissances. En 1628, il compose les Règles pour la direction de l'esprit (Regulae ad directionem ingenii).Descartes veut pouvoir travailler tranquillement : il s'établit en 1628 en Hollande, pays protestant, et changera fréquemment de domicile pour préserver sa paix. Le fruit de ses réflexions est, en juinl 637, le Discours de la Méthode, préface à la Dioptrique, aux Météores et à la Géométrie. Cette préface, qui contient toute la méthode de Descartes, inspirée des mathématiques, est restée célèbre. LeDiscours de la Méthode, écrit en français et non en latin, s'adresse non point aux doctes et aux érudits, mais à tous les individus de « bon sens» ou de « raison » (deux termes équivalents pourDescartes).

En 1640, Descartes perd la fille qu'il avait eue de sa servante et il en est profondément affecté. En 1641, il publie les Méditations sur la Philosophie première, clé de voûte de sa...
tracking img