Diaporama

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1799 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'audition

L'audition est le fruit d'un mécanisme complexe assuré par les deux oreilles et les voies centrale avec notamment un rétro-contrôle du cerveau. Pour qu’on puisse entendre, plusieurs transformations se produisent dans l'oreille.
| |

[pic]

Schéma de l'oreille : 1)Pavillon 2)Conduit auditif externe 3)Tympan 4)Marteau 5)Enclume 6)Etrier 7)Tromped'Eustache 8)Oreille interne 9)Cochlée 10)Nerf auditif

La transmission aérienne de l'onde sonore

Les sons sont captés par le Pavillon, puis pénètrent dans le conduit auditif externe. Ces ondes mettent en vibration le tympan(énergie mécanique) dans l’oreille moyenne. Des osselets (Marteau, Enclume, Etrier) vont transmettent cette énergie et l'amplifient, pour éviter la perte d'énergie liéeau passage du milieu aérien au milieu liquidien. L’étrier est en contact avec la fenêtre ovale, point d'entrée dans l’oreille interne.

La transmission liquidienne de l'onde sonore

L’onde ainsi créée met en vibration la membrane basilaire se trouvant dans la cochlée. Cette membrane va permettre une première analyse du son notamment en fréquence (tonotopie). La partie basse de la cochlée vaanalyser les sons aigus la partie haute (apex) va coder pour les graves.

Transduction électrique

Il existe deux système de cellule sensorielle dans la cochlée :
-Les cellules ciliées internes
elles transmettent le son vers les voies centrales.
-Les cellules ciliées externes
les plus nombreuse reçoivent les voies efférente du cerveau et vont agir en préamplificateur du son pour uneadaptation en temps réel de l’audition. Ce système permet de comprendre la parole dans le bruit.
-Les impulsions électriques partent sur le nerf auditif et sont analysées dans l'aire auditive.

L'oreille moyenne

L'oreille externe est constituée du pavillon et du conduit auditif externe. Le pavillon, capte les ondes acoustiques, il les transmet vers le conduit auditif externe. Le pavillon, par sagéométrie, permet d'avoir une audition pourvue de directivité. C'est une sorte d'antenne acoustique, qui nous permet de localiser un évènement sonore, un bruit. Le pavillon amplifie de quelques décibels les fréquences voisines de 5 kHz, le conduit auditif externe amplifie d'une dizaine de décibels celles autour de 2,5 KHz et 4 KHz. L'effet total du corps (épaules, tête) et de l'oreille externeengendre globalement une amplification qui va de 5 à 20 décibels entre 2000 et 7000 Hz.

En avançant en âge, deux paramètres vont se modifier. Le premier est le seuil d'audition qui passe d'environ 15 dBA (bruit "brun" - globalement un bruit extérieur perçu dans un local calme) à 35 dBA. Le deuxième est la qualité du filtre qui passe de 20000 Hz (env) à 12000 Hz (vers 60 ans).

Composée du tympan, dela chaîne d'osselets, son rôle est de transmettre l'information sonore en provenance de l'oreille externe pour l'acheminer vers l'oreille interne, tout en accomplissant l'adaptation d'impédance nécessitée par le milieu liquide de cette dernière ; l'amplitude des mouvements est diminuée, leur force amplifiée. En premier lieu, saisissant les déplacements du tympan, le marteau transmet son énergie àl'enclume qui, en second lieu réalise une démultiplication des mouvements qui seront appliqués à l'étrier.

L'oreille moyenne a la capacité de modifier l'amplitude d'entrée des sons par deux muscles antagonistes

Le muscle du marteau a un rôle d'amplification, en impactant la chaîne des osselet dans l'oreille interne.
Le muscle de l'étrier va au contraire désengager la chaîne des osselets.Il est le vecteur d'un réflexe précieux, le réflexe stapédien qui a une fonction de protection très importante. L'atténuation reste relativement faible (environ 10 à 15dB, variable selon les fréquences).

L'oreille interne

Logée dans le labyrinthe osseux, elle renferme deux organes indissociables : L'organe vestibulaire et la cochlée

L'organe vestibulaire
organe est apparu avant la...
tracking img