Diaspora armenienne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2022 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Scrivere gli altri paesi…dove sono e gli armeni e quanti sono :P

La population arménienne mondiale est évaluée à 6,5 millions de personnes parmi lesquelles 5 millions vivent en ex-URSS - dont 3,5 millions en République d'Arménie et 1,5 millions en diaspora, essentiellement aux Etats-Unis et en France, mais aussi au Proche et Moyen-Orient. La France compte actuellement quelques 350 000Arméniens, soit la plus importante communauté arménienne d'Europe. Elle est le second foyer de la diaspora, le premier étant les Etats-Unis où résident environ 800 000 Arméniens. Plus de la moitié des Arméniens de France vit à Paris et en banlieue parisienne, où se sont constituées à partir des années 1930 des "enclaves arméniennes" dans les communes d'Alfortville, Maisons-Alfort ou Issy-les-Moulineauxpour ne citer que les principales. Le reste de la population arménienne vit dans les Bouches du Rhône - autour de Marseille - et dans les grandes villes du sillon rhodanien : Lyon, mais aussi Valence, Romans, Villeurbanne.
En 80 ans, la communauté arménienne de France a donc du absorber des Arméniens d'horizons extrêmement différents qui font d'elle une collectivité hétérogène
En effet, sur les350 000 Arméniens vivant en France, on sait que î15 à 20 000 personnes seulement entretiennent un lien, serait-il ténu, dans leur vie de tous les jours, avec leurs origines arméniennes et l'Arménie (...) 5 à 10 000 Arméniens sont en relation via les journaux arméniens avec l'actualité de l'Arménie, du Karabagh et de la Diaspora. Quelques dizaines seulement parlent, lisent et écrivent l'arménienaussi couramment que les Français (...) Très peu de familles envoient leurs enfants dans les écoles arméniennes qui comptent à peine 2 000 élèves au total, écoles hebdomadaires et quotidiennes comprises.
La plupart des représentants d'associations témoignent d'une même inquiétude. Comment redonner à la communauté une structuration vivante qui réponde aux attentes de ses membres et soit adaptée auxenjeux d'aujourd'hui d'aujourd'hui : faire reconnaître le génocide arménien par le parlement français, alors que les esprits sont plus mûrs après 30 ans de démarches et de mobilisations, redéfinir la vocation de la Diaspora après l'indépendance de la République d'Arménie, transmettre l'héritage communautaire alors que se pose le problème de la relève à terme ?
L'étude de la vie des associationsarméniennes doit être placée dans cette problématique d'ensemble.

• La CROIX BLEUE DES ARMENIENS DE FRANCE (C.B.A.F) est une émanation directe du parti dachnak. Avec un millier de membres - des femmes à 99% - l'association est encore aujourd'hui l'une des plus importantes de France. La C.B.A.F compte depuis 1930 18 sections sur tout le territoire français dont 8 à Paris et en région parisienne.L'association dispense des cours de langue et anime des ateliers créatifs (danse, théâtre, chorale), ainsi que des séminaires de formation et de réflexion. Elle procure également une aide matérielle aux personnes âgées et organise des colonies de vacances.
• Le NOR SEROUND est la branche jeune du parti dachnak. Dès la fin des années 1940, des sections locales du Nor seround naissent en régionparisienne à Issy-les-Moulineaux, Bagneux, Arnouville, Sevran. Alfortville reste encore aujourd'hui un fief dachnak. L'association anime des débats hebdomadaires autour du programme de la F.R.A : Arménie libre, indépendante et réunifiée. Le local de la section mère d'Issy-les-Moulineaux devient en 1973 une maison de la culture rue de La Défense.
L'association des scouts arméniens HOMENETMEN neréunit plus seulement des scouts. Ses activités sportives lui ont permis d'attirer un public de jeunes plus diversifié que par le passé. L'association a un réseau de 57 sections en Europe et aux Etats-Unis, géré par un Comité mondial des scouts Homenetmen
Les maisons de la culture arménienne ont également été créées à l'origine sous l'impulsion du parti dachnak. Aujourd'hui quelques-unes...
tracking img