Dislexie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1282 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]La dyslexie

Souvent les difficultés ne sont pas des murs mais des tremplins... Il suffit parfois de pas grand chose pour révéler un élève "perdu". Une difficulté particulière ou un handicape cache bien souvent de nombreux talents. Pour moi, c'est aussi le rôle de l'enseignant, que de savoir dénicher, derrière les barrières apparentes, les capacités cachés.

[pic]
Le plus célèbre desdyslexiques - Albert Einstein
Les parents de M. ont inscrit leur fils en fin de 3ème. Il avait suivi toute sa scolarité dans un lycée public très réputé de l’ouest parisien. Au prix d’énormes efforts et de grand stress, il était arrivé en 3ème sans jamais redoubler. M. est très dyslexique, donc étudier pour lui est un parcours du combattant. Ses parents l’ont toujours soutenu, cherchant ce qu’il yavait de mieux pour lui. M. est un garçon totalement bilingue car sa mère est écossaise.

En fin de 3ème, son établissement scolaire lui annonce qu’il doit changer d’orientation, en raison de ses résultats trop moyens, qu’il ne sera jamais capable d’avoir son bac, et qu’il doit par conséquent chercher une autre voie. C’est un grand désespoir pour M. et sa famille. Ils décident de se battre et detrouver d’autres solutions. Ils entendent parler de notre établissement.

Après un long entretien avec ses parents, nous acceptons M. en classe de seconde générale. C’est un garçon gentil, volontaire, très charismatique, plein de talents. Nous avons très vite confiance en lui et en sa réussite.

Après une 2nde moyenne, on découvre lors des cours sur les cartes de géographie qu’il est en plusdaltonien. Nouvelle difficulté, tout le monde cherche des solutions pour qu’il reconnaisse les couleurs à utiliser. Nous mettons au point des techniques spécialement conçues pour lui.
A la fin de son année, il décide de s’orienter vers une 1ère scientifique, cela nous semble difficile, mais nous décidons de le suivre dans sa décision.

Pendant cette année, ses résultats en mathématiques,physique et sciences sont assez faibles. Par contre, il se concentre vers l’anglais et il réussit avec succès les examens d’IGCSE qu’il présente (littérature, langue, histoire). Il s’accroche aussi en vue des épreuves de français. Rédiger pour lui est vraiment difficile. On l’entraîne beaucoup pour cette épreuve : nombreuses séances d’épreuves de français oral blanc avec les meilleurs spécialistes,séances de lecture de texte avec un comédien. Ses parents l’aident aussi et lui font donner quelques cours supplémentaires afin d’être encore plus performant à l’épreuve orale.

En effet, sa dyslexie rend très difficile la lecture des textes à haute voix, pourtant c’est la première impression que l’examinateur du bac aura de lui. Mais M. est un excellent acteur, donc s’il met le ton et qu’ils’entraîne, cela peut lui être très favorable. Tout est fait pour lui donner confiance et lui prouver qu’il est capable.

Pendant ces deux années passées à l’école, M. prend confiance en lui, progresse doucement grace à sa très grande volonté car jamais il ne baisse les bras devant la difficulté.

Il se sent tellement bien qu’il demande à témoigner au micro pour la vidéo de l’école.

En fin de 1ère,ses résultats en sciences et physique restant assez bas, un rendez-vous est provoqué entre ses parents et la direction de l’école. Après en avoir préalablement parlé en conseil de classe avec l’ensemble des professeurs et M. lui-même, nous leur proposons un changement de section : s’orienter plutôt vers l’option « économie et sociale » avec une spécialité « anglais » nous semble à tous plusjudicieux et lui donne davantage de chances d’obtenir ce baccalauréat.

En effet, l’anglais devient alors une matière à fort coefficient (3 à l’écrit, et 2 à l’oral) alors que dans la section scientifique, l’anglais ne se passe qu’à l’écrit avec un coefficient de 3. M., qui est assez moyen en mathématiques, en section scientifique, devient très fort en section économique et sociale car le niveau...
tracking img