Dissert'

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (956 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce texte est tiré de Propédeutique Philosophique écrit par le philosophe allemand, Georg Hegel en 1810. Dans ce texte l’auteur discute de la liberté de l’homme et du libre arbitre. Il exposel’opinion général pour ensuite réfuter cet thèse, et faire entendre ces idées.
Dans un premier temps nous verrons l’opinion général de la société, puis l’opinion d’Hegel et la non existence d’une relation decause a effet pour ensuite finir sur le pouvoir des hommes sur leurs actes.

Dans la première partie du texte Hegel exprime l’opinion général selon laquelle l’homme n’est pas libre de ces actes. Eneffet des le début du texte, Hegel décrit l'opinion admise par la majorité avec «on dit», il s'agit d'une opinion sur laquelle l'auteur va exercer sa réflexion. Il Présente l'opinion souvent observéequi affirme que la volonté des individus est la conséquence de mobiles et circonstances.
Lorsqu’il dit, je cite : «mon vouloir a été déterminé par ces mobiles, circonstances, excitations etimpulsions » il veut dire que la volonté est la possibilité de délibérer, de décider et d'exécuter ce qui a été décidé. La détermination est, quand a elle, poussée par un processus causal antécédent, commesi quelque chose de physique, de naturel, pouvait pousser quelque chose de spirituel. Le mobile c’est ce qui pousserait à agir, mobile sensible ou affectif. A distinguer de motif: raison d'ordreintellectuel d'agir de même que les circonstances c’est ce qui accompagne une situation: étant donné cela, j'ai été forcé de m'y plier. En ce qui concerne l’excitation, c’est l’emportement par un désir quia surpris et entraîné irrésistiblement.
Lorsqu’il dit «ma volonté a été déterminée» cela implique un comportement de manière implicite ou entraîne comme conséquence que mon comportement a étépassif, que l’on a subi une action qui nous a déterminé.
C’est plus fort que moi ! Si vous étiez a ma place vous ne feriez pas mieux : On sait très bien que celui qui parle comme ca veut se décharger...
tracking img