Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2259 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DEVOIR VACANCES TOUSSAINT HISTOIRE




LA FRANCE, un Pays d'immigration ?
Étude de document.

Le support documentaire nous ayant été fourni est un article du magazine hebdomadaire d'information « Le Nouvel Observateur », magazine à tendance gauchiste. De plus, son auteur, François Schlosser, a été un journaliste extrêmement engagé socialement durant sa carrière. Publié en période decampagne électorale, il traite d'un problème qui concerne profondément, à l'heure actuelle, la France et sa politique : le problème de l'immigration et de l'  « intégration ».
L'immigration étant l'installation durable de personnes étrangères dans un pays d'accueil, elle entraîne la notion d'intégration. L'intégration est la capacité a appartenir à un groupe, et au groupe d'accepter cette personne.Cependant il ne faut pas confondre intégration et assimilation, la première laissant à l'étranger son individualité, sa personnalité dans la société, la deuxième voulant formater entièrement l'individu.
A travers l'étude de ce document nous allons analyser dans une première partie la France en tant que terre d'accueil des migrants durant la période Xxème XXIème siècle, puis nous allons nousintéresser dans une deuxième partie à l'intégration actuelle de la vague d'immigrants maghrébins et de leur descendance (et internationaux plus largement) des années 1945.

La France connait « deux vagues d'immigration bien distinctes »  de la fin du XIXéme au Xxème siècle : une première vague de migrations globalement  « européenne », puis une deuxième vague de migrations à dominante« maghrébine .
Nous allons tout d'abord abordé la première vague d'immigration.
La France connait une croissance démographique particulière dans l'Europe. En effet fin du 19ème, début du 20ème siècle, la France est dans une période de ralentissement démographique, de faible croissance démographique. De plus, la guerre de 14-18 laisse le pays exsangue. Cependant le processus d'industrialisation s'est mis enplace, et dois rattraper son retard sur les autres puissances. Il est très demandeur en main d'œuvre, et comme celle ci manque en France, on assiste au début des migrations.
Ainsi dès la fin du XIX ème siècle, et jusqu'aux début de la guerre, la France bénéficie d'une vague de migrations de proximité ,migration purement économique: des jeunes hommes italiens et belges, et des prusses, viennentrenforcer les rangs français et participent ains à la croissance économique. Il faut rajouter, ne l'oublions pas, aux causes de cette migration, l'attrait qu'à la France, prometteuse, et toujours plus riche que les pays d'où sont issus ces migrants.
Puis après la guerre, le champs de migrations s'élargit et la France accueille, d'une part pour se reconstruire, d'autres part pour alimenter sonindustrie, des migrants d'Europe de l'est : des polonais , des slaves, et même quelques habitants des colonies viennent s'ajouter aux anciens migrants.
Enfin, la France accueille des réfugiés politiques fuyant les régimes autoritaires ou ségrégationnistes.
T: Ces migrations tout d'abord économiques, voir politiques, se transforment dans le temps en migrations de peuplement, et la France devient peu àpeu une nation de la diversité.
La deuxième vague d'immigration, de 1945 à 1975environ, est une migration maghrébine puis africaine. Elle est favorisée pour soutenir la production industrielle intensive des Trentes glorieuses.
Pourquoi maghrébine et africaine ? Et bien car la France est alors une (ex) puissance coloniale, et en tant que telle elle attire les migrants des pays pauvres qu'étaientses (anciennes ) colonies.
Aux migrations méditerranéenne( Espagne, Portugal, Maroc, Algérie) s'ajoutent dès les années soixante des migrations d'Afrique noire..(anciennes colonies). (sans compter les migrations clandestines).Enfin, la France est toujours une terre d'asile pour tout les réfugiés politiques..(Allemagne de l'est, Russie, régime communiste répressif..)
Le gouvernement, au...
tracking img