Dissert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (427 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Objet d'étude : Le théâtre, texte et représentation. Convaincre, persuader, délibérer.Textes :  Texte A - Marivaux, L'île des esclaves (1725), scène 1 et scène 2 (extrait) Texte B - Jean Anouilh,Antigone (1944), extraitTexte C - Jean-Paul Sartre, Les Mains sales (1947), 6ème tableau, scène 2 (extrait)Texte D - Bernard-Marie Koltès, Le Retour au désert (1988), extrait.
 
Texte A - Marivaux(1688-1763), L'île des esclaves (1725).
[La scène se passe sur une île; Iphicrate, citoyen d'Athènes, vient d'y être jeté par la tempête en compagnie de son esclave Arlequin. Ils sont apparemment lesseuls survivants du naufrage. Nous sommes dans une antiquité de convention.]
Scène 1
IPHICRATE. Eh ! ne perdons point de temps, suis-moi, ne négligeons rien pour nous tirer d'ici ; si je ne me sauve,je suis perdu, je ne reverrai jamais Athènes, car nous sommes dans l'île des Esclaves.ARLEQUIN. Oh, oh ! Qu'est-ce que c'est que cette race-là ?IPHICRATE. Ce sont des esclaves de la Grèce révoltéscontre leurs maîtres, et qui depuis cent ans sont venus s'établir dans une île, et je crois que c'est ici : tiens, voici sans doute quelques-unes de leurs cases ; et leur coutume, mon cher Arlequin, estde tuer tous les maîtres qu'ils rencontrent, ou de les jeter dans l'esclavage.ARLEQUIN. Eh ! chaque pays a sa coutume ; ils tuent les maîtres, à la bonne heure, je l'ai entendu dire aussi, mais on ditqu'ils ne font rien aux esclaves comme moi.IPHICRATE. Cela est vrai.ARLEQUIN. Eh ! encore vit-on.IPHICRATE. Mais je suis en danger de perdre la liberté, et peut-être la vie ; Arlequin, cela ne tesuffit-il pas pour me plaindre ?ARLEQUIN, prenant sa bouteille pour boire. Ah ! je vous plains de tout mon c?ur, cela est juste.IPHICRATE. Suis-moi donc.ARLEQUIN siffle. Hu, hu, hu.IPHICRATE. Commentdonc, que veux-tu dire ?ARLEQUIN, distrait, chante. Tala ta lara.IPHICRATE. Parle donc, as-tu perdu l'esprit, à quoi penses-tu ?ARLEQUIN, riant. Ah ! ah ! ah ! Monsieur Iphicrate la drôle d'aventure ;...
tracking img