Dissertation alain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (900 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans cet extrait d’éléments de philosophie, Alain cherche à démontrer que « c’est une faute » de « grossir le terme d’inconscient », c'est-à-dire en faire une sorte de monstre qui habiterait chacund’entre nous. Le texte répond donc à la question suivante : l’inconscient est-il un autre moi ? On pourrait croire en effet qu’il y a en nous comme un étranger, qui se manifeste dans nos rêves ou nosmanies, qui expliquerait par exemple pourquoi nous insupporte la vue d’une souris, pourtant inoffensive. Mais l’auteur, contre cette idée, essaye de démontrer que l’hypothèse de l’inconscient peut serévéler dangereuse, qu’elle permet à l’homme de se décharger de ses responsabilités en mettant ses fautes sur le compte de cet autre Moi, et que si l’homme pense, il est responsable. Pour affirmer cettethèse, il adopte un plan en trois parties, exposant d’abord que deux Moi ne peuvent pas aller de pair, ensuite le fait que l’inconscient est une échappatoire à la responsabilité de nos actes, puis enexpliquant que la pensée étant liée à la conscience, elle va à l’encontre de l’inconscient.

Dans sa première partie, Alain commence en admettant que « l’homme est obscur à lui-même », c’est-à-direqu’il a bien des facettes énigmatiques dans sa personnalité, que l’on ne peut se connaître vraiment, mais ces zones obscures ne sont selon lui nullement expliquées par un second Moi qui voudraitfaire agir l’individu contre son gré. En effet, selon lui, une « erreur grave » est de penser « que l’inconscient est un second moi ». Son premier argument est de montrer qu’il ne peut pas y avoir en uneseule personne deux « voix » à la fois ; car les « préjugés », les « passions » et les « ruses » sont du domaine de la conscience. Si on concédait une place à l’inconscience, le Je deviendraitimpersonnel, et l’inconscience et la conscience seraient rivales. En raisonnant ainsi, Alain s’oppose à la notion d’inconscient Freudien, qui soutient l’existence d’un conflit permanent entre le moi...
tracking img