Dissertation autobiographie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1023 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation :
Selon vous l’intérêt principal d’une autobiographie est-il de dire toute la vérité sur son auteur ?

Intro :

L’autobiographie est une œuvre ou l’auteur s’engage de raconter sa vie (ou seulement une partie) dans un esprit de vérité régit par le Pacte Autobiographique. Selon Philippe Lejeune qui est un universitaire français spécialiste de l’autobiographie etco-fondateur de « l’association pour l’autobiographie », l’autobiographie est « un récit rétrospectif en prose qu’une personne réelle fait de sa propre existence, lorsqu’elle met l’accent sur sa vie individuelle en particulier sur l’histoire de sa biographie. »
Nous sommes en droit alors de nous interroger sur le travail de l’autobiographe : Est-il de dire toute la vérité sur sa vie, ou d’en tairecertains aspects, et quelles sont les difficultés rencontrées face à cette tâche ?
Nous verrons tout d’abord les raisons pour lesquelles l’intérêt principal d’une autobiographie est de dire toute la vérité sur son auteur. Nous verrons ensuite en quoi un tel projet d’écriture de soi-même ne peut être vraisemblablement réalisable.
Nous verrons enfin, malgré son caractère irréalisable quelles sont lesautres fonctions d’un tel projet.

Thèse :

L’autobiographe raconte dans son œuvre les événements qu’il a vécu, les sentiments qu’il a ressentit, et ses idées, qui caractérise sa personne, son caractère et sa vie.
Si l’autobiographe ne dit pas la vérité sur ces aspects qui caractérise sa vie, son œuvre ne rentre pas dans ce genre littéraire.

- Seul l’auteur est a même de raconter sapropre vie, donc il est lui seul capable de déterminer si les faits raconté sont réels. Ce qui différencie l’autobiographie et la biographie c’est que l’auteur raconte lui-même les aspects de sa vie comme il les a vécu et ressentit. D’où la véracité de l’œuvre car l’analyse du caractère de la personne en question n’est pas basé sur des suggestions et des hypothèses.

Car, contrairement à labiographie, l’analyse que fait l’auteur de lui-même n’est ni suggestive ni hypothétique.

Le biographe, pour réaliser son travail, se basera sur des faits concrets ainsi que des propos recueillis directement ou indirectement, et, éventuellement, ne livrera que des suggestions concernant les idées et les pensées de cette personne.

Anti-thèse :

-La mémoire peut trahir l’auteur, être sélectiveinconsciemment :
Dans le préambule de Les Confessions de Rousseau il dit,« (…)et s’il m’est arrivé d’employer quelque ornement indifférent, ce n’a jamais été que pour remplir un vide occasionné par mon défaut de mémoire ; » Rousseau en fin de vie, emploi dans Les Confessions des éléments tiré de son imagination afin de parer au passage de sa vie dont il ne se souvient pas.
Edgar Quinet, enréaction affirme au début de son autobiographie Histoire de mes idées que le lien fait par Rousseau entre l’imaginaire et le réel influe sur la véracité de l’œuvre, même si ces « remplissages » sont prétendu anodins par Rousseau.

-Certains aveux sont difficiles à faire, et les mots peuvent permettre à l’auteur de les rendre plus avouable.
Selon Rousseau dans les Confessions : « Les choses les plusdifficiles à confesser ne sont pas les crimes, mais les actes ridicules et honteux ? »
Dans l’épisode de la fessée des Confessions de Rousseau, celui-ci avoue ses tendances masochistes, et, honteux, cherche par des nuances lexicales, à rendre flou le mot « fessée », dans l’espoir d’atténuer sa honte.
Dans le même épisode, celui-ci, pour avouer son désir de converser sa virginité, utilise unepériphrase fort éloignée du sujet : « je me conservais pur de toute souillure ». Plus largement, Rousseau n’abordera jamais explicitement le thème de sa sexualité, et le simple mot « sexe » ne sera jamais, ou presque, cité.
Donc la véracité de l’œuvre est remise en cause, car les sentiments ne sont pas exprimés exactement comme l’auteur les a vécus.

-L’état d’âme de l’auteur influe sur ses...
tracking img