Dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (729 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BESSON Martin 1er ES 1

Devoir Maison Svt
Thème au choix : L’Eau
Leschlorures : une pollution historique

Première question

L’exploitation de minerai constitué de chlorures de potassium et de chlorure de sodium, appelé potasse et utilisé comme engrais est àl’origine de la pollution de la nappe phréatique d’Alsace. En effet, la majeure partie des zones polluées se situe au pied des mines de potasse. La concentration en chlorures peut atteindre 200mg/l ; ce taux est la norme maximal que loi admet. De plus, l’Homme en Alsace, stockait le sel extrait en terrils, c'est-à-dire en tas constitués de débris retirés d’une mine sur des terrains non étanchés.Par conséquent, avec les précipitations, le sel est entrainé dans la nappe phréatique, se dissout et les chlorures qu’il libère polluent cette nappe. Mais encore, l’Homme ne s’arrêtait pas là dans sapollution, en effet, jusqu’en 1976, il rejetait une partie du sel dans des rivières telle l’Ill et la Thur qui alimentent la nappe. Cependant depuis 1976, tout le sel est rejeté dans le Rhin grâce aun réseau de canalisation prévu a cet effet appelé saumoduc. L’Homme intervient donc pour limiter cette pollution. En effet, outre les saumoducs, il a réalisé d’importants travaux pour stopper lapollution à sa source : « dissolution accélérée des terrils, puits de dépollution, plantation de végétaux sur les terrils etc. ». Mais seulement, ces travaux n’ont eus des répercussions positives sue surla partie superficielle de l’eau de la nappe. Ils n’ont pas d’effets sur la pollution profonde et déjà présente dans la nappe phréatique. Ainsi des analyses
ont montrées que des zones de lanappe contenaient ce taux de chlorures effroyable : 13700 mg/l.

Deuxième question

Les polluants organiques proviennent des eaux usées qui sont partiellement traités dans les...
tracking img