Doc 2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (259 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La capacité juridique des mineurs.
Nous pouvons, dans notre travail d’animateur socioculturel, être amené à avoir des relations avec lepublic mineur (âgé de moins de 18 ans). Il est important de distinguer deux types de mineurs. Les mineurs capables, et incapables. Ce qui revientà traiter le sujet de la capacité juridique du mineur. Ce dernier doit être protégé. Nous pouvons nous demander par quel biais, par quelleprocédure cette protection du mineur est-elle mise en place ? Des notions clef telles que l’Autorité Parentale ou la tutelle seront bien sur abordé. Ilnous semblait important de consacrer une partie de notre travail au concept d’incapacité du mineur. Revenir, d’une part, sur le principed’incapacité, ses limites, et les différentes sanctions que cette situation peut générer.
Petit point d’histoire…
La place du mineur dans la sociétéà grandement évoluée. Jusqu’au 15 ème siècle, la notion d’enfant était inconnue. C’est à partir du 16 ème que l’on commence à distinguer lapériode de l’enfance aux autres périodes de la vie. Nous assistons, à partir de 1804, à la mise en place de seuils d’âge. Le plus parlant étantcelui de la majorité, fixé à cette époque à 21 ans. Ce n’est qu’en 1975 que la majorité civile des français est fixée à l’âge de 18 ans. Lamajorité pénale à 13 ans et la majorité sexuelle à 15 ans.
Comme nous l’affirmions dans l’introduction, le mineur se doit d’être protégé.
tracking img