Doit-on remettre en cause la protection sociale en france?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (808 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les pays développés ont depuis la fin de la seconde guerre mondiale mis en place un système de Protection Sociale ayant pour but de protéger les individus contre la survenance de certains risquessociaux. Cette notion de justice sociale se trouve de plus en plus critiquée dans sa philosophie même, ainsi qu'au travers des mécanismes qui ont été mis en œuvre pour la faire fonctionner. Doit-onremettre en cause la protection sociale en France ? Tout d’abord nous étudierons dans une première partie la mise en place des organismes de protection sociale pour ensuite déterminer le poids de laprotection sociale en France.

Les organismes sociaux en France sont organisés pour protéger les individus contre la survenance de certains risques qui pourraient se traduire par une contraction brutalede leur revenu. Les risques couverts par les organismes sociaux en France sont au nombre de quatre. Il y a dans un premiers temps le risque de perte d'emploi qui, en privant un individu de laperception d'un revenu du travail, risque de le conduire à une exclusion de la société de consommation. Les organismes sociaux (Sécurité Sociale et ASSEDIC) ont donc en charge la gestion des prestationssociales. Ils sont dirigés conjointement par les syndicats des employeurs et des salariés : Il s'agit donc d'une gestion paritaire de la part des partenaires sociaux. Il y a aussi Le risque de maladie quilui peut constituer une charge insupportable pour un individu. Il se peut même qu'un individu ne soit pas capable de payer l'intégralité de ses soins médicaux faute de revenus suffisants. Pour cela ilexiste un financement des prestations sociales qui se fait selon le principe de la mutualisation des risques, c'est à dire que les individus versent des cotisations sociales aux organismes sociaux quisont  ensuite reversées aux seuls bénéficiaires. C’est donc une prise en charge collective et universelle. Le risque "vieillesse" quant à lui intervient quand un individu atteint l'âge légal de la...
tracking img