Du bellay

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (301 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
JoachimDu Bellay
Dates : 1522-1560
Il est issu d’une famille célèbre depuis la Renaissance. C’est un ami de Ronsard.
Il entre avec Ronsard au Collège de Coqueret(Paris), centre de la poésie nouvelle qui forme les Humanistes.
En 1549, Du Bellay publie un manifeste nommé Défense et Illustrations de la langue française, écrit enfrançais  auparavant, tous les livres étaient écrits en latin. Dans cet ouvrage, Du Bellay prône l’enrichissement de la langue française.
Il est à l’origine de la formation dela Pléiade avec Ronsard afin de définir de nouvelles règles poétiques. [Pléiade = groupe de 7 poètes de la Renaissance dont la poésie est caractérisée par l’admiration del’Antiquité et le lyrisme]
Entre 1553 et 1557, Du Bellay accompagne son cousin le Cardinal Jean du Bellay à Rome. Il est emmené en tant que Secrétaire et Intendant de maison dece dernier. Du Bellay évoque ses espoirs et ses déceptions d’homme et d’humaniste au cours de son séjour à la Cour Pontificale dans le recueil de sonnets Les Regrets, publiéen 1558. En effet, alors que Du Bellay est un poète qui s’attendait à développer d’innombrables connaissances et à écrire des « poematas » (= poèmes rédigés en latin), on nelui confie que des tâches ménagères à exécuter : « J’étais né pour la Muse, on me fait ménager »
Il est donc habité par le mal du pays et se dégoûte vite des mœursromaines : beaucoup d’hypocrisie de la part des Princes de l’Eglise et trop d’ambition.
DESILLUSION Du Bellay rentre à Paris en 1557 et cherche à être poète de courauprès d’Henri II.
Il meurt jeune, le *1er *Janvier 1560 d’une attaque d’apoplexie.
ŒUVRES :
L’Olive
Les Antiquités de Rome (1558)
Les Regrets (1558)
tracking img