Ecjs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1760 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
- Florian MERRY 1ère S3

- Mathias GAL

- Gauthier DOUCHAIN

- Julien LEFEVRE

L’INTÉGRATION DES HANDICAPÉS

Problèmatique: L'intégration des handicapés dans notre société est-elle parfaite ?

[pic]

1 Grégory Cuilleron : le gagnant 2009 du dîner presque parfait à qui il manque un bras

[pic] [pic]

ECJS Mr HUK

SOMMAIRE

Introduction……………………………………….. Page

Définition du handicap …………………………… Page

Évolution de la loi ………………………………… Page

Handicap et vie quotidienne ……………………… Page

Handicap et vie professionnelle …………………. Page

Conclusion ……………………………………….. Page

Introduction

Les personnes en situation de handicap sont-elles bien intégrées dans la société ?

Avant 1975, la personne handicapée était traitée d’infirme oud’invalide et elle occupait peu de place dans la société.

Grâce aux associations et aux différents gouvernements, le statut de handicapé a évolué.

De nos jour qu’est-ce qu’un handicap ? Qu’est-ce qu’un handicapé ? Même les termes sont ambigus, mal définis, ou, si les définitions paraissent claires, elles se révèlent souvent insuffisantes dans la pratique. En France, d’après la loi du 23novembre 1957, est considéré comme travailleur handicapé « toute personne dont les possibilités d’acquérir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite d’une insuffisance ou d’une diminution de ses capacités physiques ou mentales ». D’après la Classification internationale des handicapés, on nomme ainsi : « Toute personne souffrant d’une déficience, aspect lésionnel, ou d’uneincapacité aspect fonctionnel, qui limite ou interdit toutes activités considérées comme normales pour un être humain. »

Après avoir défini le terme handicap et étudié l’évolution de la loi, nous exposerons le handicap et la vie quotidienne et ensuite le handicap et la vie professionnelle.

Définition du handicap

En France, la définition officielle du handicap est la suivante :

« Constitue unhandicap, au sens de la loi de 2005, toute limitation d’activité ou restriction de participation de la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

Ce n'est qu'à partir de la secondemoitié du XXe s. que le terme de handicapé s'impose pour désigner des personnes atteintes dans leurs capacités physiques, sensorielles, intellectuelles ou psychiques, sous l'influence d'une part de la pédagogie de l'enfant retardé et d'autre part des mesures politiques et sociales prises en faveur de ce groupe minoritaire. Autrefois, on nommait les handicapés d'après le genre d'infirmité dont ilssouffraient, en donnant parfois à cette dénomination une valeur péjorative (estropié, fou) ou en employant des termes plus généraux (pauvre, malade, nécessiteux).

Évolution de la loi

3 dates clés marquent l’évolution législative française autour du handicap :

En France, la première loi sur le handicap date de 1975.

Elle a été fortement modifiée en 1987 et à cette date, l’Obligation d’Emploides Travailleurs Handicapés (OETH) a été instaurée.

Elle a ensuite été profondément revue dans le cadre de la loi « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » votée début 2005.

Le principe fondateur de cette loi réside dans le principe de non discrimination et qui induit la notion d’égalité des chances.

Entre 1975 et 2005, lalégislation française relative au handicap a fortement évolué afin de favoriser l’intégration des personnes souffrant d’un handicap.

Handicap et vie quotidienne

Plus de six millions de françaises et de français, soit 10 % de la population est déclarée en situation de handicap à différents degrés.

Les personnes handicapées ne sont pour la plupart handicapées que dans...
tracking img