Economie politique et crise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 94 (23373 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE I : l’analyse de la vie Economique

SECTION

I. 2. les opérations

A. les opérations sur les biens et les services

a. la production

Production : toutes actions socialement organisées destinées à crée des biens et des services utiles
PIB : produit intérieur brute : valeurs des biens et des services nouveaux qui ont été produit dan un paysau cours d’une année.
Fin 18ème siècle : français Quesnay : le tableau économique d’ensemble (1758)
Pour Quesnay la production ce limite à la production agricole
Smith : la production est une richesse mais c’est la production agricole, et industrielle. Car il considère la production de services n’est pas une production de richesse.

B. les opérations de répartition1. la répartition : primaire : liée à la production

⇨ opération de répartition : toutes opération qui concerne la répartition du revenu

Distribution de revenu liée à la production : remunération des facteurs de production

Répartition primaire :
⇨ salaires
⇨ profit

les salaires :
_ Salaire net :
⇨ perçus par le salarié
_Salaire brut
⇨ salaire perçu + cotisation sociale + cotisation sociale patronale

2. la répartition secondaire

⇨ redistribution des revenus

⇨ décrivent des opérations qui sont liée à des administrations publiques qui prélève et redistribue.

_ Ex : allocation familiale

Dans les prélèvements : impôts TVA, sur le revenu, cotisation sociale
Transfert :prestation sociale : remboursement des prestations sociales : RSA, RMI.

C. Les opérations financières

⇨ Qui porte sur la monnaie, des créances et des dettes.

_ Ex : quant vous déposez ou empruntez de l’argent

⇨ C’est une opération financière : quant une entreprise émet des actions

II. Le circuit économique et équilibré

1. Equilibre desopérations sur les biens et les services

A. Une économie fermée

François Quesnay 1758 définit et montre que les flux économique formé un circuit.
De quoi sont constituées les ressources d’un pays ?

Ressources : production (PIB)
Emploi du PIB :
⇨ Investissement
⇨ Consommé
⇨ Dépense publique (consommation + investissement)
PIB : consommation + investissement + dépensespubliques + variation de stock

B. Une économie ouverte

Ressource : PIB+ importation
Utilisation possible :
⇨ Consommation
⇨ Investissement
⇨ Dépense publiques
⇨ Exportation

PIB + importation = conso +investissement + dépense publique + exportation + variation des stocks

2. Le circuit économique

Voir schémas

3. L’équilibre du circuitéconomique

A. L’équilibre en économie fermé

Voir feuille

Epargne est désidé par les ménages (montant)
Investissement est décidé par les entreprises
⇨ Rien ne prédit que les deux vont être égaux.

L’épargne est perçu comme une fuite, la consommation reste dans le circuit économique.
L’épargne est une fuite qu’il n’utilise pas, elle quitte le circuit mais seulement pour untemps.

Investissement : injection de monnaie afin d’augmenter les facteurs de production.

B. L’équilibre en économie ouverte sans Etats.

Importation : fuite de capitaux ou flux monétaire
Exportation : apporte un flux monétaire (injection de monnaie)

C. L’équilibre en économie ouverte avec l’Etat

Le prélèvement d’impôt est cosidèré comme une fuite, car c’estun manquement à la consommation.
Les dépenses publiques sont une injection de monnaie car bénéficie de moyen supplémentaire.

Vu macroéconomique :

⇨ (investissement + exportation + dépenses publiques) = (Salaire + taxe + importation)
(Injection) (Fuite)

4....
tracking img