Economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1125 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Bilan de la situation financière des Etats-Unis d’Amérique
Economie - 16 février 2009 - Auteur : Finance etudiant
Les Etats-Unis d’Amérique se retrouvent dans une situation de crise financière et économique sans précédent. La facture de la crise selon le FMI dépasse déjà de loin le millier de dollars américains. Aujourd’hui, selon les Echos, on apprend que le PIB (Produit Intérieur Brut) desEtats-Unis a reculé de 3,8%. Selon les Echos toujours : «Le repli est nettement moins fort qu’attendu, mais tout de même d’une ampleur inédite depuis 1982. La croissance est ramenée à +1,3% pour l’ensemble de 2008.
Le chiffre définitif de l’inflation en 2008 ressort à 3,3% ».
Tout cela pour illustrer le mauvais état de la situation économique américaine. C’est justement ce mauvais état qui nousintéresse à ce jour. Après l’investiture du Président Obama, les américains, rêvent d’une nouvelle façon de faire de la politique, et une meilleur gestion de leur pays après les années Bush qui ont durée huit ans.
Nous allons donc essayer de dresser le bilan, ou de faire un récapitulatif de la situation économique américaine à l’aide des principaux indicateurs économiques du pays, notamment : ledéficit public, le chômage, l’endettement des ménages, ou encore le déficit commercial.
Analyse politique
Nul n’est sans ignorer que l’investiture de Barack Obama suscite un espoir de renouveau au USA ; un espoir tellement immense que maintenant la peur de la déception est d’autant plus grande. En effet, son investiture a parait-il même bénéficier d’un taux de confiance record. On parle à latélévision d’un taux de confiance de 79%. C’est du jamais vu ! Il suscite un véritable espoir de relance. Après avoir écouté son discours, on comprend clairement qu’il veut emmener les américains dans une gestion plus responsable et donc plus transparente. Il s’ agit de savoir rendre des comptes. Aujourd’hui encore, Barack Obama s’est indigné lorsqu’il a appris que les traders et cadres de WallStreet ont bénéficié de bonus records alors que l’Amérique se trouve comme le reste du monde en temps de crise financière. Le nouveau Président à taper du point sur la table pour la première fois.
Selon David EPSTEIN professeur de sciences politiques à la Columbia University de New York : « Le Président hérite d’une situation analogue à celle de 1932. En effet , en 1932 la situation économique desEtats Unis n’était pas des meilleurs. La fameuse crise de 1929 était passée par là. De plus les attentes sont immenses tout comme à l’arrivée au pouvoir de Roosevelt, enfin on attend Barack Obama sur de nombreux sujets (politique étrangère, l’économie avec la crise…). Le président a déjà annoncé son plan de 825 milliards de dollars pour relancer l’économie. Le congrès doit adopté ledit plan. Il estprévu que ce plan doit créer / sauvegarder 4 millions d’emplois sur les deux prochaines années.
Il est dit dans le journal les Echos : « Les dépenses et les investissements d’infrastructures représentent 550 milliards de dollars et les allégements fiscaux pour les particuliers et les entreprises atteignent 275 milliards de dollars. Le plan est donc diviser en deux parties comme on l’a vuci-dessus. Il est aussi prévu que le gros des dépenses souhaitées concernent d’abord l’éducation et ensuite l’extension de la couverture maladie et des droits de l’assurance chômage. Des dépenses qui s’élèveraient à 342 milliards de dollars.
Analyse financière
Le déficit public
Il est de -455 milliards d’euros en 2008 contre -236,9 milliards d’euros en 2000. En effet, le solde budgétaire a plongé defaçon spectaculaire sous l’ère Bush, et, il est dit que ce n’est pas fini. Barack Obama héritera en 2009 d’un déficit proche de 1200 milliards de dollars, hors impact de son plan de relance.(source les Echos)
L’endettement des ménages
Cet endettement a fortement progressé sur les huit dernières années. En 2000, il était encore de 92,4% du revenu disponible. De nos jours, il a atteint 134% du...
tracking img