Economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1326 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans le cadre d'une économie de marché, l'activité économique suppose l'existence d'une monnaie et de moyens de financement. La monnaie facilite les échanges courants et différés dans le temps. Elle est sur ce dernier point relayée par d'autres moyens de financement, qui permettent la rencontre de l'épargne des uns et de la dépense des autres.Pour mieux comprendre le sujet je vais définir les mots clés de la problématique. Les banques sont des institutions financières qui assurent des services bancaires. Le financement est les différentes modalités qui permettent aux agents économiques de se procurer les fonds nécessaires à la réalisation de leurs opérations économiques. Et l’activité économique est la production de biens et servicesdes différents agents économiques. Pour répondre au problème posé « Le rôle des banques dans le financement de l’activité économique », nous verrons dans un premier temps de la création monétaire par les banques, et dans un deuxième temps nous verrons le financement de l’économie.

I) La création monétaire par les banques.
Dans un premier nous parlerons des sources de lacréation monétaire et dans un deuxième temps des limites à la création monétaire.
A) Les sources de la création monétaire.
La masse monétaire représente la quantité de monnaie en circulation dans l’économie, c'est-à-dire dans la zone monétaire dans laquelle cette monnaie est acceptée en paiement des échanges, on considère que cette monnaie est détenue par des agents non financiers.
La créationmonétaire se fait grâce aux banques centrales qui disposent de l’émission des billets, et plus généralement, de la monnaie centrale. Dans la zone euro, la banque centrale européenne est la seule institution à autoriser l’émission de billets. Ce sont ensuite les banques centrales de la zone euro qui se répartissent la fabrication et qui émettent les billets en circulation.
La création de monnaiescripturale se fait grâce aux banques qui créent de la monnaie à travers les opérations de crédit. Les banques octroient des crédits aux agents économiques, et ainsi elles augmenteront le volume de monnaie scripturale de ces agents sans diminuer le volume de monnaie détenue par les autres agents. La masse monétaire augmentera à cette occasion. Au moment du remboursement des crédits, le volume demonnaie scripturale de l’agent diminue, ainsi que la masse monétaire. Au final, la masse monétaire augmente lorsque le volume des crédits distribués est plus important que le volume des crédits remboursés. Les crédits distribués dépendent des besoins qu’ont les agents économiques pour financer leurs activités, par exempleles crédits à la consommation pour les ménages, crédits à l’investissement pour les entreprises, crédits pour financer les dépenses publiques non couvertes par l’impôt pour l’Etat. La distribution de crédits, donc l’évolution de la masse monétaire, dépend de l’activité économique.
B) Les limites à la création monétaire.
Les banques ne peuvent pas accorder autant de crédits qu’ellesle souhaitent et donc créer de la monnaie scripturale de manière illimitée. Il existe donc trois limites à la création monétaire :
* La demande de crédits : L’offre de crédits peut se ralentir en raison d’un ralentissement de la demande, en particulier en période d’activité affaiblie. Par exemple les ménages empruntent moins pour consommer, les entreprisess’endettent moins pour investir. La première limite à la création monétaire est donc la demande de monnaie de la part des agents.
* Les fuites en monnaie centrale : La monnaie centrale est l’ensemble constitué des pièces, des billets et des dépôts que les banques de second rang ont constitués auprès de la Banque centrale. Lorsqu’une banque accorde un...
tracking img