Edit de caracalla

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (899 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Titre « la généralisation de la citoyenneté romaine : Edit de Caracalla (212) »

Introduction

L’édit de Caracalla, également appelé Constitutio Antoniniana est un texte normatif, c’est l’une deslois les plus connues de l’empire romain. Elle proclame la citoyenneté romaine à tous les hommes libres de l’empire et proclame ainsi la fin d‘une discrimination pluriséculaire. Cet édit a étérapporté par le scribe Giessen, qui a retranscrit les propos de l’empereur Caracalla énoncés en 212. L’empereur Caracalla, née Septimius Bassanius puis appelés Marcus Aurelus Severus Antonus Augustus fûtempereur de 211 à 217après avoir assassiné son frère et ses relations. Il mena une politique de conquête et de répressions souvent marqué par le sang comme lors des massacres d’Alexandries.
L’empireromain connait de nombreuses invasions, tantôt par les peuples germaniques, tantôt par les barbares et l’empire s’épuise et s’appauvri à la défense de ses terres. L’empire est donc en danger militaireet financier. C’est pourquoi, l’édit de Caracalla apparait comme une réponse à cet état de crise. D’une part, l’augmentation du nombre de citoyens romain augmente également le nombre de personnesimposable donc le budget de l’Etat. D’autre part, la généralisation de la citoyenneté romain permet de crée un sentiment d’appartenance à un même empire qu’il est ainsi plus facile de défendre.
Ilserait impropre de considérer que l’édit de Caracalla est le simple fruit de la générosité de l’empereur. C’est bien dans un but stratégique et économique que c’est édit à été amandé. Il marque untournent dans la vie sociale, juridique et politique romaine et c’est pourquoi nous sommes en mesure de nous interroger à ce propos. Comment et pourquoi l’édit de Caracalla a-t-il une si grande portéejuridique ?
Nous étudierons alors dans une première partie les justifications et les motifs de l’édit de Caracalla (I), puis, dans une seconde partie nous étudierons les portées juridiques de ces norme...
tracking img