Eeeeeeeeeeeeeeeeeeee

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3519 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

I. Relation entre l'argent et le sport 3
II. Les différentes catégories de sport 4
A. Sports des pauvres 5
Sports des riches (Exemple le Golf) 6
III. L'influence négative de l'argent dans le sport 6
a. Blanchiment d’argent : 6
b. L 12

Conclusion

Introduction

Depuis la 2éme moitié du 20 siècle que l'argent fait vraiment son apparition dans le milieu dusport.
L'argent est il moyen d'attirer un monde pas très clair dans la vie du sport et d'amasser le plus d'argent possible.
Jamais les lois économiques n'ont prévalu à ce point sur les lois sportives. Le sport professionnel génère aujourd'hui des masses d'argent colossales et représente une activité économique comme une autre avec ses investissements, ses dividendes, ses chiffres d'affaires...Si l'on regarde le marché du football, par exemple, il représente actuellement 250 milliards d'euros, soit 1 % du PIB des pays développés. On assiste à une véritable escalade de l'argent dans le sport, avec l'augmentation des salaires des joueurs, des droits de télédiffusion, des endettements des clubs, des montants des transferts... Au détriment, souvent, de l'esprit sportif mais aussi de lasagesse économique.
Donc c’est quoi la relation entre l’argent et le sport ?
Et Pourquoi l'argent parait indispensable actuellement dans chaque activité sportive?

I. Relation entre l'argent et le sport

L'industrie du sport brasse aujourd'hui des sommes considérables : les transferts de joueurs, les paris, les droits d'images, les sponsors, les publicités... sont autant d'éléments pourlesquels l'argent circule dans le sport. Ainsi, elle représenterait entre 0,5% et 3,7% du PIB de l'Union Européenne. D'autre part, le sport s'est professionnalisé ces dernières années, amenant des contrats, des salaires aux sportifs. Ainsi, de nombreuses questions lient le sport à l'argent.

Périodes | 1850-1914 | 1918-1980 | Depuis 1980 |
Object | Morale, éducation | Spectacle | Commerce,communication, finance |
Cadre institutionnel et juridique | Clubs à objet non lucratif | Fédérations nationales et internationales | Sociétés commerciales |
Genre et technique utilisée | Force musculaire | Instrumentation des pratiques | Apports de la technologie et de la science |
Aire de compétition | Nationale | Internationale | Mondiale |
Nombre de pays au JO d’été | 13(1896) | 59(1948) |202(2004) |
Médiatisation | Presse écrite | Radio | Télévision |
Droits de retransmission télévisée(Etats-Unis) | Aucun | 0.5 million de dollars (JO 1960) | 793 millions de dollars (JO 2004) |
Nombre de téléspectateurs dans le monde | - | 200000 (JO 1936) | 3.7 milliard (JO 2000) |
Nombre de compétitions sportives internationales | 20(1912) | 315(1997) | 850(2003) |
Financement |Pratiquants | Spectateurs | Chaines de télévisions sponsors , actionnaires … |

Tableau 1: Les étapes de la conversion du sport à l’économie de marché (tendance dominante de la période).

II. Les différentes catégories de sport

A. Sports des pauvres

Quand on parle d’un sport de pauvres, le football est le meilleure exemple, car ce n’est pas cher d’intégrer un club de football etparfois c’est gratuit, il ne demande pas de grand matériel pour commencer, et il n’y a pas de grandes règles à suivre.
Ce qui rend le football un sport qui intéresse toutes les classes sociales, et tout les pays du mondes.
Et de plus on voit que les grands joueurs du monde ne viennent pas d’une famille riche.
Exemple :

Cristiano Ronaldo.

Issu d'une famille pauvre ravagée par l'alcool, lechômage, le sexe et la morue, Cristiano a pour seul grand rêve de devenir une Star incontestée de natation synchronisée. Malheureusement pour lui, l'accès aux piscines était trop cher pour sa famille, ce qui est un comble pour des gens habitant sur une île. Il se résigna donc à adopter le sport officiel des pauvres qui veulent réussir : le football. Ce choix s'avéra payant car Cricri fait...
tracking img