En quoi le partage de la valeur ajoutée influence'il l'investissement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 52 (12783 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans notre travail qui porte sur l'identité multiculturelle du nord de Paris, nous avons étudié à travers l'exemple du 18ème et du 19ème arrondissement qui regroupent la grande majorité des immigrés, les différentes communautés.
Dans un premier temps, nous vous ferons découvrir les différentes et importantes communautés étrangères : les africains, les maghrébins et les asiatiques en parlant deleurs coutumes, leurs cuisines et leurs loisirs. Nous traiterons également des trois grandes religions juive, chrétienne et musulmane auxquelles on peut les associer par leurs coutumes durant les fêtes religieuses. Dans un second temps, nous aborderons les apports de ces cultures dans l'économie française avec le développement de restaurants et de magasins de produits étrangers tout droit importésde leur pays d'origine et les apports culturels et sociaux.
On observera le mélange de cultures mais également les tensions dues à plusieurs raisons dont la plus importante est le racisme qui ne disparaît pas même dans ses quartiers très hétérogènes.
Sachant que les immigrés en France ont beaucoup de problèmes pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles, nous étudierons lesdifférentes aides que l'État accorde à ses familles en difficultés.
Et en conclusion, nous parlerons de culture à l'aide de quelques expositions et films qui ont été fait à Paris qui traite de l'immigration.

I. Les spécificités culturelles , observation des différentes pratiques

Il nous a semblé intéressant au fil de nos recherches et de nos observations sur le terrain de prendre comme axe derecherche les pratiques culturelles des différentes communautés habitant les 18eme et 19eme arrondissements de Paris.

En effet ,ces deux arrondissements sont des quartiers multiculturels et populaires ; leurs profils sociologiques montrent une très grande hétérogénéité. Il nous a suffi de nous promener, d'observer la vie quotidienne des quartiers pour nous rendre compte qu'il serait pertinentde travailler en fonction des origines géographiques et des pratiques religieuses. Pour ce faire, nous avons décidé de choisir les communautés africaine, antillaise, maghrébine, asiatique, chrétienne et juive.

Quotidien

Alimentation

A Paris, plus particulièrement dans les 18ème et 19ème arrondissement, on retrouve différentes cultures très importantes issues du Maghreb,d'Afrique et de l'Asie amenées en France par les immigrés. Les immigrés importent des produits variés notamment pour l'alimentation basée sur des produits issus de leur pays d'origines.
Une multitude de produits est importée d'Afrique essentiellement du Sénégal, du Mali, de la Cote d'ivoire, du Congo, du Cameroun ou encore du Zaïre, que ce soit des épices, des céréales, des légumes, des fruits ou mêmedes produits frais comme le poisson et la viande.

Les légumes
On retrouve une grande variété de légumes comme la patate douce, aliment de base souvent utilisé dans la cuisine africaine où elle prend la place de la pomme de terre ou les niébés, petits haricots à l'œil noir très riche en protéine. ( photo de patate douce )

Céréales
Les céréales constituent le produit alimentaire de base. Lemil qui se prépare en bouillie ou autre et le fonio dotée de qualités nutritives.

Poissons
Les poissons ont une place de choix dans les préparations locales, comme le thiéboudienne . Le plus réputé est le thiof ou mérou bronzé à la chair ferme et fine mais aussi mulet il y en a plein d'autres encore que l'on peut retrouver dans des boutiques du 18ème à Paris.

Fruits
On retrouve une grandequantité de fruits : Safou, mangue, goyave, noix de coco ou encore corossol.

Plats Traditionnels
Dans les plats traditionnels africains, on retrouve un plat très connu surtout au Mali qu'on appelle le maffe composé de poulet fumé, de gombos, de tomate et d'oignon auquel on ajoute ail, huile, pâte d'arachide et autres épices il est très apprécié. ( photo d'un plat de maffe )

Au Sénégal,...
tracking img