En quoi le roman et la nouvelle sont ils particulièrement efficaces pour dénoncer les injustices?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (860 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
sujet : En quoi le roman et la nouvelle sont ils particulièrement efficaces pour dénoncer les injustices?

Depuis toujours les hommes sont accablés par les injustices, que l’on retrouve même dansla bible « Le riche commet une injustice, et il frémit d'indignation; le pauvre est maltraité, et il demande pardon. ». Le roman et la nouvelle sont deux genres narratifs racontant une histoire fictivequi progresse par l’intermédiaire de personnages, dans un lieu et à un moment donnés. Il existe d’autres procédés que celui de l’écriture d’un roman ou d’une nouvelle pour dénoncer une injusticepourtant ceux-ci se révèlent particulièrement efficaces. Le large choix dont dispose l’auteur pour écrire son roman ou sa nouvelle permet de mettre en valeur son point de vue et ses idées qui sont souventsuivies par le lecteur grâce à l’attachement que ce dernier porte au protagoniste.

* * *

Le roman et la nouvelle laissent une liberté quant au choix du sujet, du registre, … Le registrenaturaliste est utilisé pour dénoncer des injustices sociales. Dans l’Assommoir d’Emile Zola, Gervaise et Coupeau sont deux ouvriers confrontés à une condition sociale trop injuste.
Pour l’écriture l’auteurdispose aussi d’un large choix pour la composition de son récit. Le choix de mettre une chute dans une nouvelle, peut être un moyen efficace de dénoncer des injustices. Comme dans La Parure de Guy deMaupassant. Mathilde Loisel, femme modeste, demande à son amie Mme Forestier de lui prêter un bijou pour une soirée. Malheureusement, Mathilde perd la parure de diamants. Elle en rachète une qu’ellerend à Mme Forestier. Pour la rembourser, elle est son mari passent des années à travailler sans relâche dans la misère. Un jour Mathilde croise son amie et décide de lui raconter la vérité sur laperte de son bijou, Mme Forestier lui avoue alors que la parure était fausse et ne coûtait que 500 francs. Cette nouvelle est troublante pour le lecteur. Car jusqu’à la chute celui-ci pense que la...
tracking img