Enfance nathalie sarraute

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2772 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I-Introduction
Enfance est un roman paru en 1983, et écrit par Nathalie Sarraute. Le titre choisi s'inspire d'une tradition littéraire russe ("Enfance" de Tolstoï en 1852, et "Enfance" de Gorki en 1913).
Nathalie Sarraute est née en Russie en 1900, elle immigre en France avec sa famille, à cause de la révolution russe. Sa famille est très riche. Elle fait des études de droit pour deveniravocate, mais se consacre finalement à l’écriture. Elle est à la fois auteur de roman et de théâtre. Parmi ses œuvres ; on retrouve l’ère de soupçon (1956), planétarium (1959), l’usage de la parole (1980) et Tropismes (1939).
Le thème crucial est l’abandon, résultat de l’inconscience et de la négligence de sa mère,et du silence affectif de son père et la nouvelle vie qu’il s’est forgé et quil’occupe l’empêchant de mettre fin à la solitude de sa fille. Le narrateur choisit de focaliser sur ses relations avec ses proches. Le rejet progressif dont elle fut l’objet a développé chez elle une grande vulnérabilité, et la peur continuelle d’être trahie. L’effet, qu’accentue l’existence des deux voix ; et qui est adopté tout le long du récit est le dédoublement. En effet, la narratrice estpartagée entre deux pays, deux cultures, deux langues, et deux parents aussi.

II- Analyse du thème autobiographique :
1- L’aspect général de l’œuvre :
a- La forme du récit :
Le récit se fait sous forme d’un dialogue entre deux voix qui constituent deux aspects de l’auteur, l’une étant la conscience de l’auteur qui critique l’autre qui est l’auteur-enfant ; ce qui permet à Nathalie Sarraute dese démarquer des autres auteurs. Plus déroutant encore, les interlocuteurs se tutoient, et leurs paroles relèvent d’un registre familier. Aussi, le morcellement des souvenirs, l’abondance des points de suspension utilisés pour marquer l’incapacité à aller au fond de sa pensée, la présence des blancs entre les paragraphes, ainsi que la variation de la longueur, et du ton des chapitres évitentd’ennuyer le lecteur et de tomber dans la banalité.

b- La structure générale :
Dans le livre Enfance (1983), les souvenirs sont juxtaposés dans soixante-dix courts chapitres discontinus et sans titres, et chacun d’eux explore la conscience de la fillette, ses joies enfantines, ses déceptions, ses angoisses et ses répulsions.

c- Indices autobiographiques :
- L’utilisation du « je » : Lenarrateur, l’auteur et le héros se confondent en une seule personne qui est Nathalie Sarraute, appelée aussi Natasha ou encore Tachok. Il y a quelques points communs entre la narratrice et l’auteur. Par exemple, le métier des parents de Natasha concorde parfaitement. Aussi, la première guerre mondiale est citée, elle a eu lieu en 1914, fait qu’a réellement vécu Nathalie Sarraute, ses parents étaientvraiment divorcés, sa mère s’est remarié avec un dénommé Nicolas Boretzki, et sa demi-sœur comme dans le livre s’appelle Hélène .

- Visée de cette œuvre : On peut supposer que le but de Nathalie Sarraute est d’énoncer ce qui est resté informulé, de crainte qu’elle ne l’oublie. « C’est encore tout vacillant, aucun mot écrit, aucune parole ne l’ont encore touché, il me semble que ça palpitefaiblement…hors des mots…comme toujours… des petits bouts de quelque chose d’encore vivant … je voudrais, avant qu’ils disparaissent. » p. 9 Elle tente d’explorer les méandres de ces souvenirs, et cela afin de fixer son identité, et de prendre du recul pour pouvoir traiter ces faits avec toute objectivité. Elle espère ainsi retrouver son équilibre, menacé par son ballottement entre deux parents, et deuxmondes très différents. La narratrice cherche à reconstituer ses souvenirs, « mais j’essaie de me retrouver là, dans ce petit lit, écoutant mon père se lever, marcher vers la porte » et à redéfinir l’enfant qu’elle a été en produisant un univers dans lequel le point de vue de l’enfant domine.
- « Des images, des mots qui évidemment ne pouvaient pas se former à cet âge-là dans ta tête…...
tracking img